• Anthropologie: des données morphologiques indiquent que les Homo sapiens et l’homme de Néandertal ont divergé à partir d’un ancêtre commun il y a plus de 800.000 ans! ____¤201905

     

    Une étude, dont les résultats intitulés «Dental evolutionary rates and its implications for the Neanderthal–modern human divergence» ont été publiés dans la revue Science Advances, indique, à partir de données morphologiques, que nos ancêtre directs, Homo sapiens, et l’homme de Néandertal ont divergé à partir d’un ancêtre commun il y a plus de 800.000 ans alors que, jusqu'ici, les données génétiques indiquaient que cette séparation avaient eu lieu il y a plus de 500 000 ans.

     

    Pour parvenir à sa conclusion, l'étude ici présentée a utilisé «une nouvelle méthodologie statistique très convaincante qui sera d’une aide précieuse pour les travaux futurs». Concrètement, en s'appuyant sur «des analyses dentaires publiées dans la littérature scientifique», l’évolution de la forme dentaire d’une espèce humaine à l’autre a été mesurée: comme les dents ont la particularité d'évoluer relativement lentement et de préserver «les informations sur les liens de parenté entre les différents groupes», en traitant l’ensemble de ces données, cette étude a pu «définir à quel rythme sont apparues les divergences».

     

    Elle indique ainsi que cette séparation «aurait eu lieu il y a entre 800.000 ans et 1,2 million d’années»: plus précisément, «si la séparation entre les deux groupes avait eu lieu il y a moins de 700.000 ans, la forme des dents des Néandertaliens aurait évolué de manière extrêmement rapide» («la chose n’est pas impossible, mais au regard du rythme évolutif constaté depuis 4 millions d’années, c’est hautement improbable»), tandis que «si la séparation entre les deux groupes avait eu lieu il y a plus de 1,2 million d’années, c’est leur ancêtre commun qui n’aurait pas eu assez de temps pour évoluer et leur donner 'naissance'».

     

    Au bout du compte, le scénario le plus probable est «qu’un groupe se serait scindé il y a environ 1,2 million d’années»: une partie de ce groupe qui «serait sortie d’Afrique pour coloniser l’Eurasie», aurait petit à petit évolué en Europe vers l’homme de Néandertal, alors qu'une autre partie de ce groupe, restée sur le continent Africain, «aurait peu à peu dérivé vers Homo sapiens».

     

    Pour le moment, cet ancêtre commun n'est pas identifié. bien qu'on sache «qu’au moins deux groupes humains peuplaient l’Europe avant qu’apparaissent les premiers Néandertaliens». En effet, si «Homo heidelbergensis, découvert en 1907 présentait le profil idéal pour endosser le rôle d’un ancêtre commun aux deux groupes» car «il vivait il y a environ 700 000 ans», la «morphologie de ses dents l’éloigne trop des deux groupes». D'un autre côté, Homo antecessor, «découvert en 1994 à Atapuerca en Espagne», qui «vivait, lui, il y a plus de 820.000 ans», semble, pour sa part, «à la fois trop proche de Néandertal et trop éloigné d’Homo sapiens pour prétendre au rôle d’ancêtre commun».

     

     


    Tags Tags : , , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :