• Anthropologie: des pierres taillées par des mains humaines, il y a plus de 2 millions d'années en Chine, repoussent les dates de la première sortie d'Afrique des hominines!____¤201807

     

    Une étude, dont les résultats intitulés «Hominin occupation of the Chinese Loess Plateau since about 2.1 million years ago» ont été publiés dans la revue Nature, indique que des pierres taillées par des mains humaines, il y a plus de 2 millions d'années en Chine, repoussent les dates de la première sortie d'Afrique pour notre genre de plusieurs centaines de milliers d'années.

     

    Plus précisément, ces petites pierres qui ont «été frappés les uns contre les autres pour en faire des outils tranchants», ont été taillées «il y a plus de deux millions d'années sur le plateau loessique, au centre de la Chine» deviennent «la plus ancienne preuve de présence humaine hors d'Afrique» puisque, jusqu'ici, cette plus ancienne preuve se trouvait à Dmanisi en Géorgie («des outils et d'ossements attribués à Homo erectus») et «datait d'il y a 1,81 million d'années».

     

    Les  «96 pièces qui ont été retrouvées» étaient «reparties sur 17 couches datées entre 2,1 et 1.7 millions d'années». Ces outils sont assez simples et «même s'il faut rester prudent au vu de leur petit nombre, ce sont bien des mains d'hominines (*) qui les ont travaillées». Parmi eux, «six artefacts ont été découverts dans les deux couches les plus anciennes». Bien qu'il s'agisse d'une «datation relative» et qu'une marge d'erreur «de plusieurs centaines de milliers d'années» soit possible, dans tous les cas, ces outils restent «plus anciens que ceux découvertes à Dmanisi».

     

    Ces outils remettent ainsi «totalement en question le modèle migratoire des groupes humains»: alors que «pendant longtemps on a pensé qu'Homo erectus était passé par la Géorgie avant de se rendre en Asie», cette étude suggère qu'il y a «sans doute eu plusieurs sorties et peut-être par plusieurs espèces qui ont pu emprunter des chemins différents». Néanmoins, pour l'instant, il est impossible «de retracer le chemin des premiers hommes» et de dire avec certitude à quelle espèce, ils appartenaient.

    Rappelons ici qu'il y a 2 millions d'années, «Homo sapiens, notre ancêtre direct n'existait pas encore, pas plus que son cousin Néandertal ou leur probable ancêtre Homo ergaster», mais en Afrique, «Homo habilis est présent dès 2,8 millions d'années» et «cohabite avec au moins deux autres espèces d'hominines».

     

     

    Lien externe complémentaire (source Wikipedia)

    (*) Hominina

     

     


    Tags Tags : , , , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :