• Anthropologie: les êtres humains ont perdu 20% de densité osseuse dans leurs membres inférieurs depuis l'avènement de l'agriculture il y a 12.000 ans!____¤201412

     

    Une étude, dont les résultats intitulés «Gracility of the modern Homo sapiens skeleton is the result of decreased biomechanical loading» ont été publiés dans la revue PNAS, a permis de mettre en évidence que les êtres humains ont perdu 20% de densité osseuse dans leurs membres inférieurs depuis l'avènement de l'agriculture il y a 12.000 ans.



    Dans l'étude ici présentée, des scanners ont été employés «pour mesurer la densité osseuse de la partie spongieuse des os chez 59 humains modernes, 229 primates comme des chimpanzés ainsi que sur des ossements fossilisés d'hominidés dont l'Australopithécus africanus (-3,3 à -2,1 millions d'années), le Paranthropus robustus (-1,2 millions d'années) et des Néandertaliens (-250.000 à -28.000 ans)».

     

    Il est alors apparu que «seuls les humains modernes récents ont une faible densité des os spongieux qui est particulièrement prononcée dans les articulations des membres inférieurs (hanches, genoux et chevilles)».

     
    Plus précisément, alors que «les chasseurs-cueilleurs qui vivaient encore il y a 7000 ans avaient des os et articulations (hanches, genoux et chevilles) aussi  solides» que ceux de leurs ancêtres, qui ont vécu de chasse et de cueillette depuis des millions d'années, «les 'agriculteurs' qui vivaient dans les mêmes régions depuis 6.000 ans ont des os nettement moins denses et plus fragiles».   

    Ce changement anatomique tardif dans notre évolution est interprété par l'étude comme ayant «résulté de la transition d'une vie nomade à un mode de subsistance plus sédentaire».


    Cependant, d'autres facteurs pourraient «expliquer ces différences de densité osseuse entre les premiers agriculteurs et les chasseurs-cueilleurs»: en effet, «la quantité de céréales cultivée dans le régime alimentaire des agriculteurs ainsi que de possibles carences de calcium pourraient avoir contribué à réduire la masse osseuse».

    Toutefois, il apparaît que «l'aspect biomécanique de l'abandon des activités de chasse et de cueillette a joué une plus grande part».

     

     


    Tags Tags : , , , , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :