• Anthropologie: un âge de 3,67 millions d’années a été attribué à Little Foot, alias StW 573, un fossile d'hominidé rattaché à l’espèce Australopithecus prometheus! ____¤201504

     

    Une étude, dont les résultats intitulés «New cosmogenic burial ages for Sterkfontein Member 2 Australopithecus and Member 5 Oldowan» ont été publiés dans la revue Nature, a permis d'attribuer un âge de 3,67 millions d’années à Little Foot, alias StW 573, un fossile d'hominidé rattaché à l’espèce Australopithecus prometheus.



    Little Foot, dont 90 % du squelette a été retrouvé dans une grotte en Afrique du sud, reste encore aujourd'hui relativement méconnu, «car sa description scientifique détaillée n’a pas encore été publiée». Les conditions de sa découverte sont d'ailleurs bien particulières.

    Tout d'abord, en septembre 1994, Ron Clarke (université de Witwatersrand, Johannesbourg) repère, «dans des caisses d’ossements classés comme 'animaux', quatre os qu’il attribue à un pied gauche d’hominidé» que «son mentor, Philippe Tobias (1925-2012), le baptisera 'Petit pied'».

    Ensuite, «trois ans plus tard», dans «des boîtes en provenance du même site, la grotte de Silberberg à Sterkfontein, dans le nord du pays», «plusieurs os de pied et un fragment de tibia droit sont attribués au même individu par Ron Clarke».

    Enfin, le reste du squelette pétrifié est retrouvé «pris dans une gangue de roche» dans la grande caverne de Silberberg: il faut d'ailleurs noter que ces ossements «ne seront dégagés de la cavité qu’en 2010» et qu'il reste toujours du travail pour les débarrasser  totalement «des sédiments calcifiés qui les recouvrent».

    A ce stade, on peut avancer que Little Foot, qui «a probablement trouvé la mort en faisant une chute de trente mètres dans une des nombreuses grottes de Sterkfontein», a «rapidement été recouvert par des cailloux, qui ont maintenu le squelette en place». Par la suite, «l’érosion, les infiltrations et les coulées stalagmitiques l’ont enseveli dans un complexe tombeau rocheux».


    Plusieurs tentatives de datation ont précédé celle dont on parle aujourd'hui. La première, en 1997,  faisait appel au paléomagnétisme et indiquait que Little Foot était vieux de 3,3 millions d’années. Puis, «une date de 4 millions d’années en 2003, considérée par beaucoup comme trop ancienne» a été proposée. En 2006, «le rapport uranium/plomb de coulées stalagmitiques donne 2,2 millions d’années». Enfin, en 2014, une nouvelle stratigraphie de la grotte conduit à la certitude que ces fossiles ont plus de trois millions d’années.

    La méthode employée pour le confirmer est l'examen de fragments de quartz par «la technique de datation cosmogénique de Granger, améliorée par Marc Caffee, lui aussi de l’université Purdue»: plus précisément, «le terme cosmogénique signifie que cette méthode s’appuie sur l’analyse de roches comme le quartz qui, bombardées par des rayons cosmiques lorsqu’elles affleurent à la surface de la terre, se chargent en isotopes radioactifs, notamment l’aluminium 26 et le béryllium 10».

    Comme, une fois enfouies, ces roches «se 'déchargent', selon une période qui est différente pour chaque isotope», par la comparaison des concentrations de ces isotopes, «on peut déduire le moment où ils n’ont plus été exposés aux rayons cosmiques».

     

    Ainsi, c'est l'analyse «des cailloux qui avaient chuté dans la grotte avec 'Little Foot'» qui permet de le dater de 3,67 millions d’années (+ ou - 160000 ans) avant le présent.


    Du fait que cet hominidé était «contemporain des premiers Australopithecus afarensis alors présents en Afrique de l’Est (Tanzanie et Éthiopie), dont fait aussi partie la célèbre Lucy, un peu plus jeune (3,2 millions d’années)», ses différences sur le plan morphologique «avec son visage plat et allongé et ses dents jugales (molaires et prémolaires) bombées» soulèvent «d’intéressantes questions sur la diversité des premiers hominidés et leurs relations phylogénétiques».

     

     

     


    Tags Tags : , , , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :