• Anthropologie: un os fossilisé de la main d’un homininé, ayant vécu il y a près de 1,5 millions d'années, présente des détails anatomiques particulièrement humains!____¤20131

     

    Une étude, dont les résultats ont été publiés dans la revue PNAS, décrit un os fossilisé appartenant de la main d’un homininé ayant vécu il y a près de 1,5 millions d'années à l’ouest du lac Turkana (Kenya). Certains détails anatomiques de ce fossile sont particulièrement humains et n’avaient jusqu’à présent été observés que chez des espèces plus récentes, comme Neandertal ou l’homme moderne.

    Cet os si révélateur, qui appartiendrait à un Homo erectus, «est le troisième métacarpien de la main, qui se connecte au médius». Il se distingue par «la présence d'un processus styloïde, une projection de l'os, à l’extrémité connectée au poignet», qui n'avait été trouvé, jusqu'à présent, «que chez notre espèce, chez les Néandertaliens et chez quelques autres humains archaïques».

    Comme ce processus styloïde «reflète une dextérité accrue qui a donné aux espèces humaines anciennes une étreinte manuelle puissante mais précise lors de la manipulation des objets», cette découverte comble «un trou dans l'histoire de l'évolution de la main de l'homme». Si «ce n’est peut-être pas la première apparition de la main ‘moderne’», elle semble proche de l'origine, étant donné que cette anatomie n'a jamais été observée «chez les fossiles humains âgés de 1,8 millions d'années».

    Ces mains habiles et spécialisées, qui ont été essentielles au développement du genre Homo, sont ainsi apparue «quelque 0,5 million d'années plus tôt que ne le prouvait jusqu’à présent la documentation fossile».

     


    Tags Tags : , , , , , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :