• Archéologie: de nouvelles fouilles, menées sur le site de La Chapelle-aux-Saints, confirment que l'homme de Néandertal inhumait bien ses morts!____¤201312

     

    Des travaux, dont les résultats ont été publiés dans la revue PNAS, confirment, grâce à de nouvelles fouilles menées sur le site de La Chapelle-aux-Saints, que l'homme de Neandertal inhumait bien ses morts.

     

    Alors que la découverte de l'Homme de la Chapelle-aux-Saints en 1908, avait permis de déduire l'existence de sépultures chez Neandertal, plusieurs études récentes «avaient remis en question certaines des inhumations identifiées, arguant que ces découvertes avaient été réalisées au début du XXème siècle avec des méthodes de fouilles inadaptées, ne permettant pas de soutenir de telles interprétations».

     

     

    Comme, par ailleurs, d'autres recherches réalisés cette dernière décennie ont conduit à soulever «l'hypothèse d'un comportement symbolique chez cet hominidé, notamment avec l'utilisation intensive de pigments ou la collecte de coquillages et de plumes décoratives», il devenait «essentiel de reconsidérer le comportement de l'homme de Néandertal face à la mort». C'est ainsi que de nouvelles fouilles archéologiques ont été menées sur le site de La Chapelle-aux-Saints, combinées à un réexamen des restes humains découverts au début du XXème siècle.

     

    D'abord, il a été mis en évidence «que la cavité dans laquelle a été découvert le premier squelette néandertalien considéré comme témoignant d'une sépulture (appelée la bouffia Bonneval) faisait partie d'un complexe de sept grottes le long d'une même ligne de falaises». Ensuite, la fosse dans laquelle le squelette avait été découvert a été retrouvée et son origine anthropique établie. Ce constat et l'observation des restes osseux humains, qui atteste «d'une protection rapide du cadavre alors que d'autres vestiges animaux semblent avoir été exposés assez longtemps à la surface du sol», associée «à l'existence de connexions anatomiques», confirment bien l'hypothèse d'une inhumation volontaire.



    Enfin, comme au cours de la fouille «les restes de trois nouveaux Néandertaliens, deux enfants et un second adulte, ont été identifiés», une occupation assez longue du site par des groupes familiaux peut être envisagée.

     

     


    Tags Tags : , , , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :