• Archéologie: des pointes en pierre flûtées, vieilles de 8000 à 7000 ans, trouvées en Arabie, rappellent une technique utilisée sur des sites amérindiens vieux de 13000 à 10000 ans!____¤202008

     

    Une étude, dont les résultats intitulés «Fluted-point technology in Neolithic Arabia: An independent invention far from the Americas» ont été publiés dans la revue PLOS ONE, rapporte que des pointes de projectiles en pierre flûtées, vieilles de 8000 à 7 000 ans, viennent d’être découvertes dans les sites archéologiques de Manayzah au Yémen et d’Ad-Dahariz au Sultanat d’Oman, alors que, jusqu'ici, le flûtage était une technique préhistorique qui avait uniquement été mise au jour sur des sites amérindiens vieux de 13000 à 10 000 ans.

     

    Ces pointes de projectiles «d’une forme sophistiquée et particulière», incluent des pointes de lances et de flèches. Selon l’étude ici présentée «les différences entre les datations et les zones géographiques impliquent qu’il n’existe aucune connexion entre les populations qui ont conçu ces pointes». Il s’agit, de ce fait, «d’un exemple de convergence culturelle, pour une technique nécessitant un haut niveau de savoir-faire».

     

    D'ailleurs, «bien que les procédures de flûtage soient similaires entre l’Amérique et l’Arabie, la finalité des pointes était différente: les pointes américaines étaient flûtées pour faciliter l’emmanchement, permettant d’attacher la pointe au reste de la flèche, alors que le flûtage en Arabie était lié à la démonstration d’une capacité à concevoir mentalement des outils en pierre».

     

     


    Tags Tags : , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :