• Archéologie: les plus anciens objets en fer retrouvés à ce jour, des perles de colliers funéraires (découverts en Egypte), datés de plus de 5000 ans, ont été forgés à partir de météorites!

     

    Une étude, dont les résultats ont été publiés le mardi 20 août dans la revue Journal of Archaeological Science, révèle que les plus anciens objets en fer retrouvés à ce jour (datés de plus de 5000 ans), des perles de colliers funéraires, découverts à Gerzeh (nord de l'Egypte) en 1911, ont, en fait, été forgés à partir de météorites.

    Pour en établir la preuve, ces perles ont subi une analyse non destructive: bombardées par des neutrons, elles ont fait apparaître la signature atomique de chacun des éléments composant le minerai départ: la forte teneur en nickel, en phosphore, en cobalt ainsi qu'en germanium, qui n'est présent qu'à l'état de traces infimes dans le fer terrestre, trahissent la provenance spatiale du minerai.

    Des éléments nouveaux sur les techniques métallurgiques du IVe millénaire avant notre ère ont été également mis en évidence: pour travailler ce fer, les forgerons antiques ont dû le chauffer et le marteler à maintes reprises, car la structure interne des perles indique qu'elles ont été martelées puis roulées, ce qui prouve «une connaissance avancée du forgeage à chaud de ce métal particulièrement difficile à mettre en forme».

     


    Tags Tags : , , , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :