• Archéologie: les restes d'une hache, retrouvés en Australie occidentale, font apparaître qu'ils appartiennent au plus vieil outil de ce type jamais découvert!____¤201605

     

    Une étude, dont les résultats intitulés «World’s earliest ground-edge axe production coincides with human colonisation of Australia» ont été publiés dans la revue Australian Archaeology, a abouti à la conclusion que les morceaux d'une hache, déterrés dans la région de Kimberley, en Australie occidentale, appartiennent au plus vieil outil de ce type jamais découvert, puisqu'il daterait de 46 000 à 49 000 ans soit très peu de temps après l'arrivée des premiers humains en Australie.

     

    Il s'agit d'une 'hache emmanchée' (c'est-à-dire dotée d'une poignée fixée) en basalte, qui a été «façonnée et polie contre une roche plus tendre comme du grès». Les premiers fragments de cet outil «ont été mis au jour au début des années 90».

     

    Il semble que «les premiers habitants d'Australie ont inventé ces haches emmanchées peu de temps après la colonisation de l'île, il y a environ 50 000 ans», car «il n'y avait pas de haches dans les îles au nord de l'Australie, leur point de départ». On suppose que ce type d'outil «a pu servir pour la chasse (au lancer), pour abattre des arbres ou en prélever l'écorce».

     

    Notons que les plus anciennes haches retrouvées jusqu'ici, «provenaient du Japon» et qu'elles «étaient datées de 35000 ans environ». Cependant, cet outil «semble s'être popularisé beaucoup plus tard, il y a environ 10 000 ans avec l'essor de l'agriculture».

     

     

     


    Tags Tags : , , , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :