• Archéologie: un cancer métastasé a été identifié sur les os d'un squelette daté de 1200 ans avant Jésus-Christ et trouvé au bord du Nil à 750 km en aval de Khartoum!____¤201403

     

    Une étude, dont les résultats ont été publiés dans la revue PlosOne, a permis de révéler qu'un squelette, trouvé sur le site archéologique de Amara West, situé sur le Nil à 750 km en aval de la ville de Khartoum, au nord du Soudan et daté de 1200 ans avant Jésus-Christ, présentait des signes d'un cancer métastasé, ce qui en fait la plus ancienne trace de cancer jamais découverte.

     

    En effet, les analyses de ce squelette, qui est «celui d’un homme adulte qui avait entre 25 et 35 ans au moment de sa mort», montrent «que les formes des petites lésions détectées sur les os ne peuvent avoir été faites que par des tissus cancéreux même si l’origine exacte du cancer ne peut être précisément déterminée à partir des os retrouvés».

     

    Il faut souligner que «si de nos jours le cancer est l’une des premières causes de mortalité», cette pathologie «reste, jusqu'à présent, «quasi absente des découvertes archéologiques» et qu'aucune des quelques découvertes faites à ce sujet, ne remonte «aussi loin dans le temps».

     

    De ce fait, le cancer est souvent vu comme «une pathologie relativement récente, surtout due à nos modes de vie moderne et à l’allongement de l’espérance de vie». Cependant, les nombreuses traces de métastases découvertes sur ce squelette de la Vallée du Nil prouvent qu'il faut remettre en cause cette idée, au moins pour cette région du monde.

     

     


    Tags Tags : , , , , , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :