• Astrobiologie: les données de Cassini sur Encelade révèlent des indices de la présence de molécules organiques pouvant permettre la synthèse d'acides aminés, bases de la vie!____¤201910

     

    Une étude, dont les résultats intitulés «Low-mass nitrogen-, oxygen-bearing, and aromatic compounds in Enceladean ice grains» sont publiés dans la revue MNRAS, a permis, grâce aux données de Cassini sur Encelade, de découvrir des indices de la présence de molécules organiques pouvant permettre la synthèse d'acides aminés, des bases de la vie: les molécules en question «se trouvent dans les grains glacés, éjectés de l'océan d'Encelade par des geysers, indiquant la présence de sources hydrothermales analogues à celles sur Terre où la vie y est peut-être née».

     

    En fait, les données analysées proviennent des deux spectromètres de masses équipant Cassini, à savoir le Ion and Neutral Mass Spectrometer (INMS) et le Cosmic Dust Analyser (CDA. Rappelons ici que ces deux instruments ont déjà permis de faire parler les environ 5 à 10 % de «grains glacés éjectés par les geysers d'Encelade» qui se retrouvent dans l'anneau E de Saturne.

     

    Ainsi le CDA «a révélé qu'ils contenaient des sels de sodium»: leur présence, qui «impliquait une interaction entre un océan et le noyau rocheux d'Encelade», indique «un océan alcalin avec une salinité modérée». D'autre part, «des particules de silice de taille nanométrique, toujours trouvées dans l'anneau E, suggéraient fortement une activité hydrothermale en cours dans l'océan d'Encelade, activité rendue encore plus plausible par la détection de la présence d'hydrogène moléculaire et du méthane dans les geysers d'Encelade par INMS».

     

    L'ensemble de ces données confirme «une interaction entre de l'eau et des roches, en particulier des réactions de serpentinisation bien connues notamment au niveau des fameux fumeurs noirs et blancs sur Terre». Notons ici que, sur Terre, «il est possible de faire la synthèse d'acides aminés dans des simulateurs de sources hydrothermale» à partir de molécules organiques simples contenant de l'oxygène et que, par ailleurs, «un acide aminé aromatique qui se trouve dans certaines protéines (le tryptophane) a été trouvé dans l'environnement alcalin du célèbre champ hydrothermal de Lost City».

     

    Dans ce contexte, l'étude ici présentée rapporte «que les données contenues dans les spectres de masses fournies par l'instrument CDA ont pu être comparées à celles connues en laboratoire sur Terre». Il apparaît qu'elles «peuvent être attribuées à la présence de molécules simples contenant de l'oxygène, de l'azote et des noyaux aromatiques». L'étude avance même que le croisement de ces données avec celles de INMS, suggère «qu'il s'agit probablement d'amines de faibles masses, en particulier (di) méthylamine et / ou éthylamine, associés à de l'acide acétique et / ou à de l'acétaldéhyde».

     

    En fin de compte, «la présence de ces amines, composés carbonylés et aromatiques, montre qu'ils pourraient être des précurseurs idéaux de molécules biologiques importantes, notamment des acides aminés via des réactions de Friedel-Crafts dans les profondeurs de l'océan d'Encelade au niveau de ses sources hydrothermales».

     

     


    Tags Tags : , , , , , , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :