• Astronomie: le cratère Mojave de Mars apparaît être le lieu d'origine des shergottites, plus grand échantillon de météorites martiennes tombées sur Terre!____¤201403

     

    Une étude, dont les résultats ont été publiés dans la revue Science, a permis d'identifier, avec une grande certitude, le cratère Mojave de Mars comme le lieu d'origine des shergottites, qui correspondent au plus grand échantillon de météorites martiennes tombées sur Terre.

    Les météorites martiennes, connues depuis les années 1970, ont «apporté des contraintes importantes sur la composition de Mars et de son manteau, ainsi que sur l’évolution de son activité interne».

    Jusqu'à présent, leur représentativité est discutée, car elles «proviennent que de quelques impacts à la surface de Mars». De plus, leur âge, «qui varie de moins de 600 millions d’années à plus de 4 milliards d’années suivant les études» pose la question de la pertinence de ces objets dans la compréhension de l’évolution martienne.

    C'est grâce à une analyse, «basée à la fois sur l’âge et sur la minéralogie des météorites martiennes», que le cratère Mojave a pu être identifié comme étant la région source des shergottites.

    Proche de l’équateur de Mars, ce cratère de 55 km de diamètre «a probablement été formé il y a moins de 5 millions d'années». Cette datation «est en accord avec l’âge d’éjection des shergottites mesuré grâce à leur exposition aux rayons cosmiques lors de leur séjour dans l’espace».

    Par ailleurs, «l’analyse de données spectrales collectées par les instruments OMEGA à bord de Mars Express et CRISM à bord de Mars Reconnaissance Orbiter a montré que le cratère Mojave est formé de roches ayant une composition minéralogique très similaire à celle des shergottites».

    Comme «le terrain impacté lors de la formation du cratère Mojave est un terrain très ancien daté à plus de 4 milliards d’années», le vif débat «qui portait sur l'âge de ces météorites, initialement estimé à moins de 600 millions d'années puis réévalué à plus de 4 milliards d’années selon de très récentes études», a été «tranché en faveur de l’âge le plus ancien».

    Cette identification devrait permettre de mieux comprendre les informations fournies par les shergottites «sur la composition minéralogique et chimique de Mars et mieux préparer la sélection des futurs retours d’échantillons martiens».


    Tags Tags : , , , , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :