• Astronomie: un objet de Thorne-Zytkow, dont l'existence avait été prédite en 1977, aurait été détecté dans le Petit Nuage de Magellan!____¤201407

     

    Une étude, dont les résultats ont été soumis à la revue MNRAS et font l'objet d'une prépublication en accès libre sur arxiv.org, aurait permis de détecter un objet de Thorne-Zytkow (c'est-à-dire un astre formé d'une étoile supergéante rouge dont le cœur est occupé par une étoile à neutrons), dont l'existence avait été prédite en 1977.

     

    Cette étoile, nommée HV 2112, située dans le Petit Nuage de Magellan, se présente comme une supergéante rouge dont le rayon est 500 fois supérieur à celui du Soleil et dont la masse est 10 fois plus élevée. C'est l'étude de son spectre qui laisse penser qu'il s'agit d'objet de Thorne-Zytkow, imaginé par le physicien Kip Thorne et l’astronome Anna Zytkow.

     

     

    Ces objets exotiques pourraient apparaître, par exemple, «dans un système binaire dont l'un des membres aurait évolué rapidement pour devenir une étoile à neutrons (un objet compact) et aurait ensuite été englouti par l'enveloppe de son compagnon, lui-même parvenu au stade de supergéante rouge, avant de tomber en spirale vers son cœur».

     

    En effet, en fonction des masses respectives des deux compagnons, «le cœur de l’astre hybride ainsi formé peut s'effondrer pour donner un trou noir ou se maintenir dans un état stable, l'objet de Thorne-Zytkow en question».

     

    Les objets de Thorne-Zytkow doivent être le siège d'une nucléosynthèse exotique, car l'énergie dégagée par l'étoile à neutrons est alors le moteur des réactions nucléaires à la place de la pression gravitationnelle. De ce fait, ces réactions nucléaires inhabituelles doivent conduire «à un enrichissement en éléments tels que le lithium, le rubidium et le molybdène».

    Dans l'étude ici présentée, le spectre d’un grand nombre de supergéantes rouges a été analysé «avec un télescope de l’Observatoire de Las Campanas, au Chili».

     

    Il est alors apparu que celui de l’étoile HV 2112 comporte des raies marquées propres au lithium, au rubidium et au molybdène alors que, si dans les autres étoiles, certains processus peuvent produire l'un ou l'autre de ces trois éléments en grandes quantités, cela ne s'effectue jamais simultanément.

     

     


    Tags Tags : , , , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :