• Astrophysique: deux des sept exoplanètes qui ont été découvertes autour de la naine rouge TRAPPIST-1 pourraient, sous certaines conditions, accueillir de la vie!____¤201801

     

    Une étude, dont les résultats intitulés «Interior Structures and Tidal Heating in the TRAPPIST-1 Planets» sont publiés dans la revue Astronomy & Astrophysics et disponibles en pdf, indique que deux des sept exoplanètes qui ont été découvertes il y a moins d'un an autour de la naine rouge TRAPPIST-1, située à 39 années-lumière de notre Système solaire, pourraient sous certaines conditions accueillir de la vie.

     

    Rappelons tout d'abord que, parmi ces sept exoplanètes «plus ou moins de la même taille que la Terre», il y en a trois qui «sont en orbite dans la zone habitable», mais que rien, jusqu'ici, ne prouve que véritablement «ces trois mondes ont de l'eau liquide à leur surface et sont vraiment habitables».

     

    Pour en apprendre plus à ce sujet, l'étude ici présentée a «testé plusieurs scénarios via des modélisations de la composition et de la structure interne de ces mondes, soumis au flux et au reflux des orbites des uns et des autres» en supposant que ces exoplanètes «sont composées de glace d'eau, de roche et de fer»: comme «les masses et les rayons des planètes ne sont pas très bien contraints», c'est toute une gamme de structures intérieures et de compositions intérieures possibles qui a été déterminée. 

     

    Notons ici que du fait que «TRAPPIST -1 (*) est très vieille et faible», les surfaces des planètes «ont des températures relativement froides selon les normes planétaires, allant de 127 °C, ce qui est plus froid que Vénus, à -71 °C, ce qui est plus froid que les pôles terrestres». Néanmoins, ces exoplanètes «pourraient subir le réchauffement par les forces de marée, à l'instar des lunes de Jupiter et de Saturne», car elles suivent des orbites excentriques («pas tout à fait circulaires») très proches de leur étoile, «avec des périodes orbitales de quelques jours».

     

    Au bout du compte, il apparaît que les exoplanètes les plus accueillantes sont TRAPPIST -1d (**) et TRAPPIST -1e (***): «leur température modérée en surface (entre 0 et 15 °C pour d et négative pour e), un réchauffement par les forces de marée plus faible que pour les autres (il serait tout de même 20 fois supérieur au flux de chaleur de la Terre)» sont des éléments favorables. De plus, il semble vraisemblable «que TRAPPIST -1d soit couverte d'un océan».

     

    Pour ce qui concerne les autres planètes, la situation serait moins bonne: ainsi, d'après les modélisations, TRAPPIST -1b (****) et TRAPPIST -1c (*****) «pourraient avoir leurs manteaux de roche partiellement fondus en raison des forces de marée plus importantes» et «TRAPPIST -1c pourrait même avoir des éruptions de magma à sa surface (à la manière de Io autour de Jupiter)».

     

     

    Lien externe complémentaire (source Simbad)

    (*) TRAPPIST -1

    Liens externes complémentaires (source Exoplanetcatalogue)

    (**) TRAPPIST -1d

    (***) TRAPPIST -1e

    (****) TRAPPIST -1b

    (*****) TRAPPIST -1c

     

     


    Tags Tags : , , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :