• Astrophysique: deux étoiles au cœur de la nébuleuse planétaire Henize 2-428 devraient produire une supernova de type Ia en fusionnant dans 700 millions d'années!____¤201502

    Une étude, dont les résultats intitulés «The double-degenerate, super-Chandrasekhar nucleus of the planetary nebula Henize 2-428» ont été publiés dans la revue Nature, a permis d'identifier deux étoiles étonnamment massives, orbitant l'une autour de l'autre au cœur de la nébuleuse planétaire Henize 2-428, qui devraient progressivement se rapprocher l'une de l'autre au point de fusionner, d'ici quelque 700 millions d'années et exploser en supernova.

     

    C'est en vue de «comprendre le processus de création, par des étoiles âgées, de nébuleuses aux formes si étranges et asymétriques» que la nébuleuse planétaire Henize 2-428 a été observée au moyen du Très Grand Télescope de l'ESO.

     

    Comme deux étoiles ont été découvertes «au cœur de ce nuage lumineux étrangement asymétrique», dans un premier temps, cette découverte accrédite«l'hypothèse selon laquelle l'existence d'un système central d'étoiles doubles serait à l'origine des formes étranges qu'arborent certaines de ces nébuleuses».

     

    Dans un second temps, «d'autres observations, effectuées au moyen de télescopes installés dans les Iles Canaries», ont permis «de déterminer les orbites des deux étoiles, d'en déduire leurs masses respectives ainsi que la distance les séparant». Il est ainsi apparu «que chacune des deux étoiles est dotée d'une masse légèrement inférieure à celle du Soleil et que leur période orbitale avoisine les quatre heures».

     

    Plus précisément, cette «paire d'étoiles de type naine blanche (des restes d'étoiles très denses, de petites dimensions)», dont «la masse totale avoisine 1,8 masse solaire», s'avère être la paire d'étoiles de ce type «la plus massive découverte à ce jour, dont la fusion prochaine se traduira par une explosion thermonucléaire non contrôlée et donnera lieu à une supernova de type Ia».

     

    Alors que, jusqu'à présent, la formation de ce type de supernova «constituait un scénario purement théorique», la paire d'étoiles découverte au cœur de Henize 2-428 constitue une réalité concrète qui va avoir «des répercussions importantes sur l'étude des supernovae de type Ia, largement utilisées à des fins de mesure des distances astronomiques, et intimement liées à la découverte de l'accélération de l'expansion de l'Univers sous l'effet de l'énergie noire».

     

     


    Tags Tags : , , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :