• Astrophysique: l'inclinaison de la Lune a basculé d'environ 5 degrés, il y a plus de trois milliards d’années!____¤201603

     

     

    Une étude, dont les résultats intitulés «Lunar true polar wander inferred from polar hydrogen» ont été publiés dans la revue Nature , montre que l'inclinaison de la Lune a basculé d'environ 5 degrés, il y a plus de trois milliards d’années. Pour parvenir à cette conclusion, «les cartes et les mesures acquises depuis plusieurs années par tout un bataillon de sondes spatiales déployées en orbite autour de la LuneLunar Prospector, LRO (Lunar Reconnaissance Orbiter), LCross (Lunar Crater and Observation Sensing Satellite) et Grail (Gravity Recovery and Interior Laboratory)» ont été soigneusement examinées.

     

    Rappelons tout d'abord que «sur la Lune, seules les parties les plus sombres qui ne sont jamais exposées (ou alors très peu) au rayonnement solaire peuvent conserver de la glace d’eau» dont la présence a pu être e «détectée par le spectromètre de Lunar Prospector» dans les régions polaires.

     

    Comme des anomalies ont été «relevées dans la distribution de l’hydrogène (associé à l’eau)», elles ont mis les chercheurs sur la piste de la dérive de l’axe de rotation (pour chaque pôle, «l’hydrogène forme une tache allongée dans la direction opposée à l’autre située aux antipodes» correspondant «aux prédictions des modèles développés pour l’occasion, supposant un déplacement de 5 degrés»).

     

    L'hypothèse avancée pour expliquer ce changement fait appel au processus de formation de 'l’océan des Tempêtes' (Oceanus Procellarum), «cette grande tache sombre étendue sur environ 4 millions de km2» localisée à l'ouest de la face visible de la Lune: «les matériaux radioactifs présents dans cette région «aurait chauffé le manteau, modifié sa densité et provoqué un important volcanisme en surface qui a rempli l’immense bassin». Ainsi, à la suite de la modification de la répartition des masses, «l’astre a progressivement basculé».

     

    Enfin, il faut souligner que «la présence d'eau aux pôles à l’époque de la formation de l’océan des Tempêtes» appuie l'hypothèse qu’elle a été apportée dans le système solaire interne lors du Grand Bombardement Tardif d’astéroïdes et de comètes, il y a environ 4 milliards d’années».

     

     


    Tags Tags : , , , , , , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :