• Astrophysique: la cartographie, grâce à VISTA, des emplacements d'étoiles Céphéides a permis de découvrir un disque de jeunes étoiles au centre de la Voie Lactée!____¤201510

     

    Une étude, dont les résultats intitulés «The VVV Survey reveals classical Cepheids tracing a young and thin stellar disk across the Galaxy's bulge» ont été publiés dans la revue Astrophysical Journal Letters et sont disponibles en pdf, a permis de découvrir, grâce au télescope VISTA, un disque constitué de jeunes étoiles et masqué par la présence d'épais nuages de poussière dans le bulbe galactique. Cette composante jusqu'ici inconnue de la Voie Lactée a été mise évidence en cartographiant les emplacements d'étoiles variables de type Céphéides.

     

    Rappelons tout d'abord que «le sondage Variables VISTA dans la Voie Lactée (VVV) est un programme public de l'ESO qui consiste à régulièrement capturer, au moyen du télescope VISTA de l'Observatoire de Paranal, de multiples images des régions centrales de la galaxie à diverses longueurs d'ondes infrarouges».

     

    En analysant «les données acquises par ce sondage entre 2010 et 2014», l'étude ici présentée a pu identifier «655 étoiles variables, vraisemblablement de type Céphéides». Comme la durée d'un cycle d'une étoile Céphéide est d'autant plus longue qu'elle est brillante (une relation «découverte en 1908 par l'astronome américaine Henrietta Swan Leavitt»), les étoiles de type Céphéides qui «se répartissent en deux classes qui diffèrent l'une de l'autre selon leurs âges respectifs» sont employées «pour estimer la distance ainsi que la position d'objets lointains (situés à l'intérieur, voire au-delà de la Voie Lactée)».

     

    Dans le cadre de cette étude, «35 membres du sous-groupe baptisé Céphéides classiques» ont été identifiés au sein de l'échantillon de 655 étoiles, les Céphéides classiques étant «de jeunes étoiles brillantes, nettement distinctes de celles, beaucoup plus âgées, qui peuplent en majorité le bulbe central de la Voie Lactée».

     

    Il est ainsi apparu que ces 35 Céphéides classiques «sont toutes âgées de moins de 100 millions d'années», la plus jeune d'entre elles n'excédant «sans doute pas les 25 millions d'années». Ces jeunes âges apportent ainsi, «l'irréfutable preuve de la création ininterrompue, ces cent derniers millions d'années, de nouvelles étoiles dans les régions centrales de la Voie Lactée».

     

    Mais, surtout, comme il a été dit, la cartographie des Céphéides nouvellement découvertes, a révélé l'existence d'un «mince disque de jeunes étoiles au travers du bulbe galactique» demeuré invisible dans les sondages précédents parce qu'il est masqué par d'épais nuages de poussière.

     

     


    Tags Tags : , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :