• Astrophysique: la grande tache rouge serait responsable de l'échauffement excessif de la haute atmosphère de Jupiter, aussi chaude que celle de la Terre!____¤201607

     

    Une étude, dont les résultats intitulés «Heating of Jupiter’s upper atmosphere above the Great Red Spot» sont publiés dans la revue Nature, révèle que la grande tache rouge serait responsable de l'échauffement excessif de la haute atmosphère de Jupiter, aussi chaude que celle de la Terre alors que notre planète est bien plus proche du Soleil que la géante gazeuse.

     

    Rappelons tout d'abord que la grande tache rouge de Jupiter, qui a été «découverte par l’astronome français Jean-Dominique Cassini en 1665», a permis de déterminer la période de rotation de Jupiter. Pour sa part, l'étude ici présentée s'est appuyée sur des simulations numériques réalisées à partir d’observations de cette région de l’atmosphère de Jupiter qui correspond à «un anticyclone de 12.000 kilomètres de long et 15.000 de large au sein duquel les vents soufflent à 700 km/h».

     

    L'observation de Jupiter dans l’infrarouge «avec le télescope IRTF (Infrared Telescope Facility) situé au sommet de Mauna Kea à Hawaii (États-Unis)» a fait apparaître, dans un premier temps, «une augmentation de température dans la région au-dessus de la grande tache rouge». Ensuite, «les simulations numériques ont confirmé cette hypothèse». Pour finir, remarquons qu'alors que cette tache est observée depuis 350 ans, «un changement de sa forme (un léger rétrécissement de son diamètre)» a été détecté au cours des deux dernières années.

     

     


    Tags Tags : , , , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :