• Astrophysique: la surface de Mars serait 'moins habitable' qu'escompté en raison d'un 'cocktail toxique' qui s'y forme sous l'effet du rayonnement ultraviolet!____¤201707

     

    Une étude, dont les résultats intitulés «Perchlorates on Mars enhance the bacteriocidal effects of UV light» sont publiés dans la revue Scientific Reports, indique que Mars serait 'moins habitable' qu'escompté en raison de la formation à sa surface d'un 'cocktail toxique' sous l'effet du rayonnement ultraviolet.

     

    Plus précisément, cette étude s'est «intéressée aux perchlorates *, des sels présents en abondance sur Mars», qui sont «stables à températures modérées» mais qui «constituent un puissant oxydant lorsqu'ils sont activés par exemple sous l'effet d'une hausse des températures».

     

    Alors que «sur Mars les températures sont froides», les analyses réalisées viennent de faire apparaître «que le perchlorate pouvait également être activé sous le seul effet des UV», autrement dit «lorsqu'on irradie les perchlorates avec un flux de rayons UV semblables à ceux sur Mars, ils deviennent bactéricides».

     

    Plus concrètement, «à des concentrations de perchlorate similaires à celles que l'on trouve dans le régolithe martien (la fine couche de poussières à la surface), la bactérie Bacillus subtilis meurt 'en quelques minutes', dans un environnement semblable à celui de cette planète» et, de plus, il a été aussi observé en laboratoire que «deux autres composés présents sur Mars, l'oxyde de fer et le peroxyde d'hydrogène, agissent en synergie avec les perchlorates, augmentant encore la mortalité des bactéries».

     

    Ces observations, qui «montrent que la surface actuelle de Mars est très nocive pour les cellules, sous l'effet d'un cocktail toxique d'oxydants, de perchlorates et de rayons UV» apportent, selon cette étude, une nouvelle preuve de l'inhabitabilité d'une grande partie des régions à la surface ou proches de la surface de Mars. Il résulte de ces éléments que si on veut trouver de la vie sur Mars, il faut chercher la vie sous la surface, «dans des zones qui n'auront pas été exposées à de telles conditions».

     

    Pour finir, rappelons que «les perchlorates ont été découverts sur Mars pour la première fois par l'atterrisseur Phoenix de la NASA en 2008» et que «l'espoir de trouver de l'eau liquide sur Mars a été conforté en 2015 par la découverte de perchlorate de calcium dans le sol» car ce sel a la propriété «d'abaisser le point de congélation de l'eau, de sorte qu'elle reste liquide».

     

    Lien externe complémentaire (source Wikipedia)

    * Perchlorate

     

     


    Tags Tags : , , , , , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :