• Astrophysique: pour la première fois, de vapeur d'eau a été détectée dans l'atmosphère d'une exoplanète située dans 'la zone habitable' de son étoile!____¤201909

     

    Une étude, dont les résultats intitulés «Water vapour in the atmosphere of the habitable-zone eight-Earth-mass planet K2-18 b» ont eté publiés dans la revue Nature Astronomy, rapporte la détection, pour la première fois, de vapeur d'eau dans l'atmosphère d'une exoplanète située dans 'la zone habitable' de son étoile, ce qui constitue une nouvelle étape dans la recherche de signes de vie au-delà du Système solaire.

     

    Concrètement, «à partir des données saisies par Hubble en 2016 et 2017», des algorithmes ont été «développé pour analyser la lumière filtrée par l'atmosphère de la planète», qui avait été «découverte en 2015 par le télescope spatial américain Kepler». Il est alors apparu que cette exoplanète, immatriculée K2-18 b (*), présentait «la signature moléculaire de la vapeur d'eau». Cependant, «on ne peut pas en déduire qu'il y a de l'eau liquide à la surface de l'exoplanète», mais «c'est fortement possible».

     

    K2-18 b, «orbite autour de l'étoile K2-18 (**), une naine rouge située dans la constellation du Lion, à 110 années-lumière du système solaire (une année lumière équivaut à 9.460 milliards de km)». Située «dans la 'zone habitable' de son étoile, c'est-à-dire ni trop près ni trop loin de sa source de chaleur, mais juste là où la température permet à l'eau d'exister à l'état liquide et où la vie, telle qu'on la connaît, pourrait se développer», elle est «huit fois plus massive que notre planète (c'est une 'super-terre' comme toutes les exoplanètes ayant une masse comprise entre 1 et 10 fois celle de la Terre) et 2 fois plus grande».

     

    En fin de compte, bien qu'étant une exoplanète très lointaine (elle se trouve « plus d'un million de milliards de kilomètres de la Terre»), K2-18 b, qui a une «température assez similaire à celle de la Terre» et qui est «probablement composée de silicates (comme la TerreMars et Venus) et de glace», devient la «'meilleure candidate' pour la recherche de signes de vie extraterrestre».

     

     

    Lien externe complémentaire (source Exoplanetcatalogue)

    (*) K2-18 b

    Lien externe complémentaire (source Simbad)

    (**) K2-18

     

     


    Tags Tags : , , , , , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :