• Astrophysique: une analyse très précise du mouvement des étoiles de la Galaxie fait apparaître une surabondance de matière noire dans le voisinage solaire!____¤201411

     

    Une étude, dont les résultats intitulés «Weighing the local dark matter with RAVE red clump stars» ont été publiés dans la revue Astronomy and Astrophysics, a permis, grâce à une analyse très précise du mouvement des étoiles de la Galaxie, de mettre en évidence la surabondance de matière noire dans le voisinage solaire.

     


    Plus précisément, dans le cadre du programme d'observations dénommé RAVE (RAdial Velocity Experiment) les vitesses et compositions chimiques de 500 000 étoiles ont été mesurées et «une dizaine de milliers d'entre-elles, des géantes rouges dite du 'clump' dont les distances sont mesurées avec précision, ont servi à sonder le voisinage solaire sur une distance de 2000 parsecs (6000 années-lumière) autour du Soleil».

    Il est alors apparu que la quantité de matière noire qui est déduite de ces observations sondant «un grand volume d'espace en dehors du disque stellaire de la Galaxie» est «très supérieure à celle nécessaire pour expliquer la rotation des étoiles autour du centre Galactique», puisqu'elle «révèle deux fois plus de matière noire que ce qui était admis jusqu'à présent».

     

    Il en découle «qu'en plus d'un halo de matière noire formé aux premiers âges de la Galaxie (il y a 12 milliards d’années)», la Galaxie «possède également un disque de matière noire», «qui résulterait de l'accrétion de petites galaxies satellites», car «les mini-halos de ces galaxies satellites accrétées fusionneraient puis formeraient un disque aplati».

     

    Ces observations confirment ainsi «les prédictions d’un tel mécanisme déjà obtenues par des calculs numériques appuyés sur des bases théoriques».

    Il faut, en particulier, souligner que la théorie effective MOND, qui «est une théorie alternative à la relativité» (modifiant les lois de la gravité et s'affranchissant de l'hypothèse de la matière noire), fait une prédiction similaire.

     

    En effet, comme «une de ses prédictions est l'existence d'un champ de forces différent de la force newtonienne», cela se concrétise, dans le cas de notre Galaxie, par un champ de forces «semblable à celui d'un disque de matière noire, donc semblable au champ de forces observé».

     

    Par ailleurs, on peut penser que cette mesure de la matière noire dans le voisinage solaire devrait «encourager les expériences cherchant à détecter directement les particules élémentaires» susceptibles d'en faire partie.

     

     


    Tags Tags : , , , , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :