• Astrophysique: une cartographie de l'orientation des champs magnétiques de la galaxie IC 342 montre des détails jamais observés auparavant dans une galaxie spirale!____¤201506

     

    Une étude, dont les résultats intitulés «Magnetic fields in the nearby spiral galaxy IC 342: A multi-frequency radio polarization study» sont disponibles sur arxiv.org, a permis de réaliser, grâce à l'effet Faraday une cartographie de l'orientation des champs magnétiques de la galaxie IC 342, qui montre des détails jamais observés auparavant dans une galaxie spirale.

     

    Rappelons tout d'abord qu'une théorie, élaborée dans les années 1960 par C. C. Lin et Frank Shu, explique que les bras des galaxies spirales, qui «constituent presque les deux tiers des galaxies dans l’univers actuel», proviennent de «la formation d’ondes de densité dans le fluide d’étoiles».

     

    Cependant, à la suite de l'observation, faite «au moins depuis le début des années 1990», que «les lignes de champs magnétiques dans les galaxies spirales coïncidaient avec les bras spiraux, par exemple dans le cas de M51, surnommée la galaxie du Tourbillon (Whirlpool Galaxy en anglais)», il semble «que des interactions magnéto-gravitationnelles se produisent entre les champs magnétiques galactiques et les ondes de densité» comme l'indique «l'astrophysicienne Agnès Acker dans son célèbre ouvrage d’introduction à l’astronomie (réédité plusieurs fois)».

     

    Dans ce contexte, la recherche ici présentée a utilisé l'effet Faraday pour étudier IC 342, «une galaxie spirale barrée vue de face située à environ 7 millions d'années-lumière de la Terre dans la constellation de la Girafe», qui est intéressante, non seulement parce qu’on peut la voir de face, mais aussi parce qu'elle «occupe le troisième rang en ce qui concerne les galaxies spirales les plus proches de nous» («le premier est occupé par la galaxie d’Andromède et le second par la galaxie du Triangle»).

     

    L'effet Faraday, qui correspond à une «modification de la polarisation d’une onde électromagnétique passant dans une région où se trouvent des champs magnétiques» peut être mis à contribution, en particulier, avec des ondes radio, puisque «l'orientation de la polarisation de ces ondes est perpendiculaire à celles des champs magnétiques, ce qui permet d'établir une cartographie». En l'occurrence, elle a été réalisée à l'aide «du radiotélescope de Effelsberg, en Allemagne, dont les observations ont été combinées avec celles du Very Large Array (VLA)».

     

    Ainsi, il découle de l'image obtenue que les champs magnétiques affecteraient «des flux de gaz le long des bras spiraux», car les lignes de champs magnétiques, qui convergent vers la région centrale de la galaxie IC 342, laissent penser qu’elles accompagnent et soutiennent l'apport de matière vers «une zone de formation d’étoiles plutôt actives».

     

     

     


    Tags Tags : , , , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :