• Astrophysique: une explication, concernant les observations contradictoires qui constituent le 'paradoxe de la barre galactique' de la Voie lactée, a été proposée!____¤202008

     

    Une étude, dont les résultats intitulés «Fluctuations in galactic bar parameters due to bar–spiral interaction» sont publiés dans la revue MNRAS, propose une solution au problème posé par le 'paradoxe de la barre galactique'.

     

    Relevons tout d'abord que la Voie lactée «appartient à une classe de galaxies spirales dites 'barrées'» qui abritent une bande d'étoiles   centrale «semblant émerger de leur cœur, et dont le prolongement sur l'extérieur forme ses bras spiraux». Cependant, les mesures proposées par les astronomes ont «été largement contestées au cours des cinq dernières années»: en effet, alors «que les observations réalisées sur des étoiles situées dans la vicinité du Soleil suggèrent l'existence d'une barre courte et rapide, l'étude de notre centre galactique donne à voir une barre plus large et plus lente».

     

    Dans ce contexte, l'étude ici présentée propose une explication à ces observations contradictoires: «la taille et la vitesse de rotation de la barre fluctueraient rapidement dans le temps» de sorte qu'elle «pourrait apparaître jusqu'à deux fois plus longue et 20 % plus rapide en fonction de la période». Cette pulsation cosmique découlerait «de la rencontre de la barre avec les bras spiraux».

     

    Plus précisément, lorsque les bras spiraux s'approchent, «leur attraction mutuelle ralentit la progression de la barre tandis que la spirale accélère, jusqu'à ce que les deux soient connectées» et «tournent à l'unisson». Ensuite, «lorsque les partenaires se séparent, la barre accélère à nouveau tandis que les bras ralentissent».

     

    L'étude note que du fait «de la présence de modes spiraux irréguliers, les deux moitiés de barres ne se connectent typiquement pas au même moment au bras spiral, et leurs longueurs individuelles peuvent connaître un écart significatif»: ainsi, «si le côté de la barre galactique qui nous fait face s'est récemment connecté à un bras spiral, il pourrait alors apparaître plus long».

     

    Comme de récentes mesures établissent «que la barre et le bras spiral à l'intérieur de la Voie lactée sont actuellement connectés, ce qui surviendrait environ tous les 80 millions d'années d'après les simulations», la controverse de la barre galactique peut être résolue simplement: en effet, cela donne «l'illusion d'une barre longue et lente», alors que «le mouvement des étoiles près du Soleil demeure gouverné par la véritable nature de la barre, bien plus petite, de telle sorte que les observations semblent contradictoires».

     

     


    Tags Tags : , , , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :