• Astrophysique: une nouvelle explication aux changements de luminosité irréguliers de l'étoile de Tabby a été proposée!____¤201710

     

    Une étude, dont les résultats intitulés «Extinction and the Dimming of KIC 8462852» sont publiés dans la revue The Astrophysical Journal, a permis de proposer une nouvelle explication aux changements de luminosité de l'étoile de Tabby.

     

    Rappelons tout d'abord que l'étoile KIC 8462852 * avait été surnommée 'étoile de Tabby' à la suite de l'annonce au début de l'automne 2015 par l'équipe de Tabetha (Tabby) Boyajian, de curieux changements de luminosité observés chez cette étoile, en particulier par le télescope spatial Kepler qui a mis en évidence jusqu'à 20 % de diminutions («ce qui est considérable quand on sait qu'une planète géante en orbite autour d'elle et qui lui passerait devant, dans la ligne de mire du satellite, ne pourrait pas faire baisser sa luminosité de plus de 1%»).

     

    Alors que, jusqu'ici, aucune explication avancée «n'a encore réussi à convaincre tout le monde», l'étude ici présentée indique que des observations, réalisées «avec Swift (ultraviolet) et Spitzer (infrarouge) et, dans le visible, avec le concours de l'observatoire d'astronomes amateurs belges AstroLAB Iris, basé à Zillebeke, et son télescope de 68 cm de diamètre», amène à conclure qu'il y a «un nuage de poussière autour de l'étoile avec une période orbitale d'environ 700 jours».

     

    Plus précisément, il a été remarqué «que la lumière infrarouge baissait moins que l'ultraviolet», ce qui prouve qu'il ne s'agit pas d'objets plus gros que des particules de poussière qui s'interposent devant KIC 8462852, car alors toutes les longueurs d'onde seraient «bloquées de la même façon».

     

    Comme les particules de poussière en question, qui ne mesurent pas plus de quelques micromètres, sont, «sur la base des baisses de la lumière ultraviolette», «plus grosses que celles rencontrées dans l'espace intersidéral» (les plus petites et fines «ne peuvent rester longtemps autour d'une étoile car la pression radiative de cette dernière les en éloigne»), l'étude en déduit qu'elles sont circumstellaires.

     

     

    Lien externe complémentaire (source Simbad)

    * KIC 8462852

     

     


    Tags Tags : , , , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :