• Astrophysique: une planète géante a, jusqu'ici, survécu de façon remarquable aux puissantes forces de marée de son étoile arrivée à un tournant de sa vie!____¤201606

     

    Une étude, dont les résultats intitulés «The K2-ESPRINT Project V: a short-period giant planet orbiting a subgiant star» sont publiés dans la revue The Astronomical Journal et sont disponibles en pdf sur arxiv.org, a permis, à l'occasion de l’actuelle campagne d’observation K2 du satellite Kepler, de débusquer une planète géante qui, de façon remarquable, a survécu aux puissantes forces de marée de son étoile immatriculée EPIC 206247743 (K2-39).

     

    Indiquons tout d'abord que K2-39, «actuellement quatre fois plus grande que notre Soleil» et «1,5 fois plus massive», est «une étoile dite sous-géante qui, un peu comme Procyon (visible à l’œil nu dans le Petit Chien, en hiver)» est arrivée à un tournant de sa vie, car «elle gonfle démesurément».

     

    C'est tout près d’elle, que K2-39b a été découverte par transit. Cette planète géante a «la plus courte période orbitale connue autour d’une étoile de ce type»: en effet, «il ne lui faut que 4,6 jours pour en faire le tour». Ce qui est remarquable, c'est qu'elle survécu jusqu'à présent dans l'environnement de K2-39, «car selon les scénarios d’évolution stellaire et planétaire», ce monde doit «être détruit par les puissantes forces de marée de son étoile».

     

    Pourtant son existence a été confirmée «avec trois télescopes terrestres, par la méthode de vitesse radiale»: plus précisément, «d'une part avec l’instrument Harps (High Accuracy Radial velocity Planet Searcher) installé au foyer du télescope de 3,6 mètres de l’observatoire de La Silla, et d’autre part, avec le télescope Magellan II, à l’observatoire de Las Campanas, également au Chili, et le Nordic Optical Telescope à La Palma, aux Canaries».

     

    K2-39b «est environ 8 fois plus grande que notre Planète» avec «une masse estimée à 50 fois celle de la Terre» et, selon cette étude, compte tenu de l’évolution de K2-39, cette planète pourrait exister encore «150 millions d’années avant d’être finalement broyée».

     

     


    Tags Tags : , , , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :