• Biologie: des étoiles de mer survivent à une excessive chaleur au prix de la perte de un ou plusieurs bras!____¤201306

     

    Une étude, dont les résultats ont été publiée dans la revue The journal of experimental biology, révèle que des étoiles de mer (Pisaster ochraceus) survivent à une excessive chaleur au prix de la perte de un ou plusieurs bras. En effet, vivant en zone de balancement des marées, en Amérique du Nord, les étoiles de mer pourpres peuvent rester plus de six heures hors de l'eau, loin de toute source de refroidissement, alors qu'elles sont ectothermes, c'est-à-dire que leur température évolue en fonction de celle de leur environnement.

    L'expérimentation a consisté à placer 70 de ces échinodermes sous des lampes à chaleur reproduisant leur milieu naturel, en laboratoire. Réparties en sept groupes, chauffés à des températures différentes, variant entre 26 et 42°C, elles ont été observées par des caméras infrarouges.

    Il est alors apparu qu'un tiers de ces animaux est mort lorsque la température des tissus centraux, composant le cœur, l’estomac et le système nerveux a dépassé les 35°C. Les autres étoiles de mer ont pu répartir avec succès leur chaleur corporelle en la dissipant dans leurs cinq bras (certains ont atteint entre 29 et 39°C, quand les tissus centraux restaient entre 26 et 35°C). Cependant, seize d'entre elles ont perdu au moins un de leur bras, dans les heures qui ont suivi l'expérience.

     


    Tags Tags : , , , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :