• Biologie: le sommeil augmente la production de myéline, qui protège les fibres nerveuses et permet d’intensifier la vitesse de propagation des messages dans le cerveau!____¤201309

     

    Une étude, dont les résultats ont été publiés dans la revue The Journal of Neuroscience, révèle que le sommeil augmente la production de myéline, une substance graisseuse essentielle puisqu’elle protège les fibres nerveuses et permet d’intensifier la vitesse de propagation des messages dans le cerveau.

     

    Pour le démontrer, l’expression des gènes des oligodendrocytes (des cellules de soutien fabriquant la myéline au niveau du cerveau) a été comparée entre deux catégories de souris, celles ayant dormi et celles ayant été forcées à rester éveillées. Il est alors apparu que «les gènes impliqués dans la synthèse de la myéline étaient activés au cours du sommeil», tandis que «les gènes associés à la mort cellulaire et à la réponse au stress s’allumaient chez les souris privées de sommeil».

     

    De plus, des travaux plus poussés «ont montré que les cellules à l’origine des oligodendrocytes se divisaient deux fois plus rapidement au cours du sommeil, et en particulier pendant le sommeil paradoxal c’est-à-dire la période pendant laquelle les rêves se produisent».

     

    Ces observations, qui «montrent comment le manque de sommeil peut endommager l’activité du cerveau», suggèrent que, pour les personnes atteintes de sclérose en plaques (chez lesquelles la myéline est attaquée par des processus inflammatoires, ce qui provoque un ralentissement de l’influx nerveux), «dormir serait particulièrement critique afin de limiter les symptômes de la maladie». 

     

     


    Tags Tags : , , , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :