• Biologie: les pénis des reptiles et des mammifères malgré leurs différences ont vraisemblablement bien une origine ancestrale commune!____¤201411

     

    Une étude, dont les résultats intitulés «A relative shift in cloacal location repositions external genitalia in amniote evolution» ont été publiés dans la revue Nature, a permis de décrire comment le pénis se forme chez les mammifères «à partir du bourgeon cellulaire qui donne également naissance à la queue», alors que chez les reptiles, «le pénis est dérivé des tissus à partir desquels se forment les membres postérieurs ou leurs moignons atrophiés pour les serpents».

     

    Cette découverte, qui montre comment «un changement évolutif peut conduire à une situation où des structures fonctionnellement analogues sont sculptées sur des substrats non homologues», fait comprendre pourquoi les serpents et certains lézards se retrouvent avec deux pénis, dénommés hémipénis.

     

    En effet, dans les deux groupes, «c'est le même programme génétique et les mêmes signaux moléculaires ancestraux qui déclenchent la formation du pénis», la détermination du type de tissu «qui va être recruté pour former le pénis» dépendant, pour sa part, de la position du cloaque («organe où aboutissent les intestins et les voies urinaires») qui existe d'ailleurs au stade embryonnaire chez l'homme.

     

    Cette recherche, qui «confirme que les pénis des reptiles et des mammifères ont vraisemblablement une origine ancestrale commune» va désormais aider à «mieux comprendre certaines malformations congénitales comme l’hypospadias ou l'ectopie testiculaire».

     

     


    Tags Tags : , , , , , , , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :