• Botanique: l'impact de la météorite à l'origine de la disparition des dinosaures a favorisé la diversification des angiospermes au détriment des végétaux à feuilles persistantes!____¤201409

     

    Une étude, dont les résultats ont été publiés dans la revue PLOS BIOLOGY, a permis de montrer que l'impact de la météorite à l'origine de la disparition des dinosaures a décimé les espèces végétales à feuilles persistantes et à croissance lente comme les conifères et a favorisé la diversification des angiospermes, les plantes à fleurs qui croissent plus vite et dont les feuilles tombent.

    Pour le prouver, un millier de feuilles fossilisées d'angiospermes, conservées au musée de Denver, a été analysé. Cet échantillon couvre «une période de 2,2 millions d'années autour de la chute de la météorite», plus précisément les dernières 1,4 millions d'années du Crétacé et les 800 000 premières années de l'ère suivante, le Paléogène.

    Comme cette analyse fait apparaître clairement un changement complet de la végétation, l'explication avancée est que «les premières années du Paléogène ont été marquées par un climat très variable qui a favorisé les plantes à croissance rapide et pouvant se développer dans un milieu faiblement ensoleillé comme le houx ou le lierre».

    Dans ce cadre, les arbres à feuilles caduques, qui ont émergé en «profitant de la diminution du nombre de conifères», sont parvenus à dominer le paysage après quelques millions d'années.

     


    Tags Tags : , , , , , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :