• Botanique: les caractéristiques déduites de la fleur ancestrale suggèrent un scénario pour expliquer la diversité des formes florales!____¤201708

     

    Une étude, dont les résultats intitulés «The ancestral flower of angiosperms and its early diversification» ont été publiés dans la revue Nature Communications, offre, à partir de la description de la fleur ancestrale, pour la première fois «un scénario simple et plausible pour expliquer la diversité spectaculaire des formes florales».

     

    Rappelons tout d'abord que «les Plantes à fleurs (Angiospermes), forment le groupe de plantes le plus diversifié sur Terre, avec plus de 300 000 espèces». Réalisée dans le cadre du 'projet eFLOWER', qui «est un effort international sans précédent pour combiner les données sur la structure des fleurs avec le tout dernier arbre évolutif des Plantes à fleurs, construit à partir des informations génétiques des différentes espèces», cette étude apporte «de nouveaux éléments sur les premiers stades de l’évolution des fleurs».

     

    Parmi ces résultats, figure «un nouveau modèle, inédit pour la fleur ancestrale» qui permet d'expliquer «de façon simple» une grande partie de la diversité des plantes à fleurs. Cette fleur ancestrale est décrite comme étant hermaphrodite, «c’est-à-dire possédant à la fois des parties femelles (carpelles) et mâles (étamines), et plusieurs verticilles (cycles concentriques) d’organes ressemblant à des pétales, organisés par groupes de trois». Soulignons ici qu'environ «20% des fleurs actuelles sont caractérisées par ces verticilles 'trimères', mais en nombre plus réduit : par exemple, deux chez les tulipes, trois chez les magnolias».

     

    Alors qu'il a «longtemps été présumé que la fleur ancestrale avait tous ses organes arrangés en spirale», cette étude remet «en question presque tout ce qui a été pensé et enseigné sur l’évolution florale jusqu’à maintenant». Néanmoins, «malgré ces nouveaux éléments sur l’histoire évolutive des Plantes à fleurs», on doit constater que, pour le moment, «le registre fossile de ces plantes reste incomplet».

     

     


    Tags Tags : , , , , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :