• Climatologie: une seule bactérie, du genre Alteromonas, est capable, dans les océans, de digérer le carbone sous toutes ses formes organiques!____¤201405

     

    Une étude, dont les résultats ont été publiés dans la revue PNAS, a permis de montrer qu'une seule bactérie, du genre Alteromonas, est capable de digérer le carbone sous toutes ses formes organiques, alors que jusqu'à présent on pensait que «la décomposition du carbone organique dissous dans les océans était possible grâce à la complémentarité des espèces microbiennes».

    Océans et atmosphère, qui «sont en communication permanente», échangent «des dizaines de milliards de tonnes de dioxyde de carbone». Ces flux dépendent en particulier «du cycle du carbone sous-marin, résultant aussi du fonctionnement des écosystèmes, qui le transforment, le stockent et le rejettent».

    Alors que les mécanismes «qui se déroulent à l’échelle microscopique» sont encore très mal connus, la découverte du rôle fondamental d'Alteromonas sp. va en faire un «organisme modèle».

    En effet, il apparaît qu'elle contribue «grandement» au cycle du carbone dans les océans «en libérant une partie sous forme de CO2 et en stockant le reste pour les autres maillons de la chaîne alimentaire».

    Grâce à elle, il sera possible maintenant de se lancer dans des simulations plus précises afin«de mieux prédire les effets du réchauffement climatique et de l’acidification des océans sur les écosystèmes marins et le cycle du carbone».

     


    Tags Tags : , , , , , , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :