• Géologie: la signature chimique de roches, datées de 4,1 milliards d’années, remet en cause la date de formation des océans!____¤201309

     

    Une étude, dont les résultats ont été publiés dans la revue Nature Geoscience, pose problème en remettant en cause la date de formation des océans: en effet, la signature chimique de roches découvertes au Groenland, appartenant au manteau terrestre il y a 4,1 milliards d’années (soit seulement 400 millions d’années après que la Terre se soit formée), suggère que l’eau liquide et donc peut-être aussi la vie, sont apparues plus tôt que l’on ne le pensait.

    Comme durant l’Hadéen, au moment où «la structure profonde de la Terre s’est mise en place», les éléments tels que l’or ou l’argent auraient été dissous par le noyau de fer (de sorte que la Terre primitive n’avaient quasiment plus d’éléments de ce type), on explique la présence d’or et d’argent dans le manteau terrestre actuel par le bombardement de notre planète par les comètes et les météorites il y a 3,9 milliards d’années, cet événement, «l'apport tardif», amenant «l’essentiel de notre eau actuelle, et les éléments attirés par le fer, tels que l’or et l’argent».

    Ainsi, la datation à 4,1 milliards d’années des roches découvertes «dans l’intrusion Ujaragssuit Nunât, dans le sud-ouest du Groenland» implique que «l'apport tardif» ait eu lieu antérieurement afin que les roches analysées, soient chargées de ces métaux, «qui auraient été dissous par le fer en fusion quelques millions d’années plus tôt», ce recul renvoyant simultanément «plus loin dans le passé l’apport en eau, sous forme de glace», à l'origine de la formation des océans.

     


    Tags Tags : , , , , , , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :