• Géophysique: des analyses chimiques indiquent que deux îles volcaniques seraient en fait constituées de morceaux du manteau 'primitif' terrestre!____¤201605

     

    Une étude, dont les résultats intitulés «Preservation of Earth-forming events in the tungsten isotopic composition of modern flood basalts» ont été publiés dans la revue Science, a permis de découvrir à partir d’analyses chimiques, que deux îles, l’île canadienne de Baffin, dans l’océan Arctique, et le plateau Ontong Java, au nord des îles Salomon (Océan Indien), étaient constituées de morceaux du manteau 'primitif' terrestre.

     

    Indiquons tout d'abord qu'au «cours de l’Histoire de la Terre, le tungstène (un métal qui constitue notamment les filaments de nos ampoules) est censé avoir migré progressivement jusqu’au noyau terrestre, avec le fer» pour «lequel il a des affinités particulières». De ce fait, «aujourd’hui, les roches volcaniques (qui sont donc des morceaux de manteau terrestre remonté en surface) contiennent peu de cet élément».

     

    En ce qui concerne l’île de Baffin et le plateau Ontong Java, «les éruptions volcaniques qui ont formé ces îles, il y a respectivement 60 et 120 millions d’années, ont transformé la péridotite (issue du manteau) en basalte» dont l'analyse chimique montre qu'elle «contient légèrement trop de tungstène pour être une roche ordinaire». En fait, l'étude est conduite a conclure que «ces laves sont formées à partir d’un matériel très vieux» provenant «d’une portion de manteau datant de la période d’accrétion de la Terre». Notons cependant que «les éléments chimiques utilisés n’ont apparemment pas permis aux chercheurs de chiffrer précisément l’âge de ce manteau 'primitif'».

     

    La découverte est néanmoins inattendue en raison de «la façon dont les plaques tectoniques ont mélangé et homogénéisé l’intérieur de la planète pendant 4,5 milliards d’années». En supposant qu'il «ne s’agit pas d’un artefact (les contaminations d’échantillons sont vite arrivées)», elle pourrait permettre «de faire un bond dans notre connaissance des premiers instants de la Terre, en particulier de sa composition chimique et des mouvements qui ont agité son cœur».

     

     


    Tags Tags : , , , , , , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :