• Géophysique: des jarres permettent de montrer que le champ magnétique terrestre a subi une brusque augmentation au VIIIe siècle avant Jésus-Christ!____¤201702

     

    Une étude, dont les résultats intitulés «Six centuries of geomagnetic intensity variations recorded by royal Judean stamped jar handles» ont été publiés dans la revue PNAS, laisse penser, grâce aux champs magnétiques fossilisés enregistrés dans des jarres en terre cuite trouvées en Judée qui ont été fabriquées entre le VIIIe et le IIe siècle avant Jésus-Christ, que la baisse constante constatée depuis presque 200 ans du champ magnétique terrestre pourrait n'être qu'une simple fluctuation autour d'une valeur moyenne n'indiquant aucune évolution «en direction d'une inversion magnétique».

     

    Rappelons tout d'abord que «le phénomène de rémanence thermomagnétique avec des argiles est bien connu depuis la fin du XIXe siècle où il avait été découvert dans des poteries datant de l'antiquité». En effet, «les argiles se comportent comme un matériau ferromagnétique» et peuvent «s'aimanter spontanément en suivant l'orientation du champ magnétique dans lequel elles sont plongées en se refroidissant sous leur température de Curie, après avoir été chauffées au-delà» (c'est même «en étudiant le champ magnétique fossilisé dans une couche d'argile au contact d'une coulée de lave et située près du hameau de Pont-Farin que le physicien français Bernard Brunhes a fait la découverte des inversions du champ magnétique de la Terre en 1905»).

     

    Pour sa part, l'étude ici présentée a soumis «aux méthodes de mesures de la science du paléomagnétisme», un ensemble de «67 anses de poteries en terre cuite fabriquées dans la région autour de Jérusalem pendant environ six siècles».

     

    Comme elles portent des sceaux royaux indiquant précisément «à quelle période de l'histoire de la Judée durant l'antiquité gréco-romaine elles ont été fabriquées», il a été possible de «retracer l'évolution de l'intensité du champ magnétique local à défaut de son orientation (avec des roches restées en place, on peut avoir accès à cette information)». Il est ainsi apparu que «le champ magnétique terrestre semble avoir subi une brusque augmentation au VIIIe siècle avant Jésus-Christ avant de perdre 27 % de son intensité en quelques décennies».

     

    En outre, il a été constaté que, «pendant les six siècles où l'on dispose maintenant d'enregistrements magnétiques fiables», ce champ magnétique a fluctué en intensité avec des valeurs telles qu'il suggère «que la baisse constante constatée depuis presque 200 ans» ne pourrait être «qu'une simple fluctuation autour d'une valeur moyenne» n'impliquant «aucune évolution actuelle en direction d'une inversion magnétique».

     

     


    Tags Tags : , , , , , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :