• Géophysique: la chute de la météorite responsable du cratère de Chicxulub au Yucatán a eu une influence indirecte au niveau des dorsales océaniques!____¤201802

     

    Une étude, dont les résultats intitulés «Anomalous K-Pg–aged seafloor attributed to impact-induced mid-ocean ridge magmatism» ont été publiés dans la revue Science Advances et sont disponibles en pdf, a mis en évidence une influence indirecte de la chute de la météorite responsable du cratère de Chicxulub au Yucatán en ce qui concerne le volcanisme planétaire, puisque les volcans sous-marins des dorsales océaniques auraient produits de 92.000 à 920.000 kilomètres cubes de lave supplémentaires.

     

    Pour valider cette hypothèse, les archives gravimétriques de la Terre ont été comparées «aux données de l'océanographie qui correspondent aux cent derniers millions d'années». Il est ainsi apparu qu'il existait «des anomalies dans le champ de gravité dans des régions de part et d'autre des dorsales dont les âges sont dans une bande d'environ un million d'années autour de la date de la fameuse crise K-T» qui désigne l'extinction de masse de la fin du Crétacé et qui coïncide avec l'époque «des éruptions du Deccan et de l'impact du Yucatán».

     

     

    En fait, ces anomalies correspondent à «une augmentation des quantités de basaltes empilés sur les fonds marins suite à des éruptions au niveau des dorsales mondiales à ces époques» et, au bout du compte, l'étude ici présentée aboutit à la conclusion que ce sont les ondes sismiques produites par la chute du corps céleste au Yucatán qui «auraient été suffisamment puissantes» pour amplifier les éruptions  qui ont eu lieu au niveau des dorsales océaniques.

     

     


    Tags Tags : , , , , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :