• Géophysique: le cratère d'impact, recherché depuis plus d'un siècle, d'une météorite qui a heurté la Terre il y a environ 800.000 ans, semble avoir été localisé!____¤202001

     

    Une étude, dont les résultats intitulés «Australasian impact crater buried under the Bolaven volcanic field, Southern Laos» ont été publiés dans la revue PNAS,a vraisemblablement permis de localiser dans le sud du Laos le cratère d'impact, recherché depuis plus d'un siècle, d'une météorite qui a heurté la Terre, il y a environ 800.000 ans, laissant derrière elle un champ de débris vitreux, dénommés tectites, éparpillés sur environ 10 % de la surface de notre Planète.

     

    En fait, comme les tectites était plus abondantes au centre de l'Indochine, les scientifiques avaient «longtemps cherché de ce côté», jusqu'à «décortiquer des images satellites de la région».

     

    Aujourd'hui, la localisation très probable du cratère en question que l'étude ici présentée a déterminée, correspond au plateau des Bolovens dans le sud du Laos: «il se cacherait sous un champ de lave volcanique refroidie qui s'étend là, sur quelque 5.000 kilomètres carrés».

     

    Concrètement, l'analyse géochimique montre «d'une part, que ses laves sur le site sont plus récentes que l'impact de la météorite» («entre 51.000 et 780.000 ans»), de sorte qu'elles ont «très bien pu recouvrir le cratère tant recherché», et elle indique «d'autre part, que les tectites contiennent du basalte volcanique plus ancien, tel que celui trouvé aux alentours du site, laissant penser que la météorite s'est bien écrasée sur ce champ volcanique, des cristaux de quartz trouvés dans des affleurements rocheux de grés se révélant de plus avoir été déformés par un choc».

     

    En outre, «des mesures de gravité faites en plus de 400 points ont permis d'y localiser une zone de densité moindre qui pourrait bien correspondre à un cratère d'impact de 100 mètres de profondeur (comme le prédisaient les modèles) et de forme allongée : 13 km sur 17 km».

     

    Cette étude estime «que la météorite d'environ 2 kilomètres de diamètre qui a frappé là a pu expulser dans les airs des roches de la taille d'un oreiller à une vitesse de plus de 450 m/s», ce qui a eu pour conséquence de «réduire en cendre toute vie végétale ou animale sur quelque 500 kilomètres de rayon». Néanmoins, «pour faire définitivement la preuve que le cratère de la météorite d'il y a 800.000 ans a bien été trouvé, il faudrait forer la lave».

     

     


    Tags Tags : , , , , , , , , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :