• Géophysique: le premier séisme lent profond et potentiellement récurrent le long de l’interface de subduction Chilienne, a été détecté grâce à plus de 15 ans de données GPS!____¤201812

     

    Une étude, dont les résultats intitulés «Deep Transient Slow Slip Detected by Survey GPS in the Region of Atacama, Chile» ont été publiés dans la revue Geophysical Research Letters, a permis de découvrir le premier séisme lent profond et potentiellement récurrent le long de l’interface de subduction Chilienne, en analysant plus de 15 ans de données GPS.

     

    Indiquons tout d'abord que «contrairement aux séismes classiques qui se produisent brusquement et génèrent des ondes sismiques, les séismes lents peuvent durer de plusieurs jours à plusieurs mois, sans générer d’ondes sismiques mais en produisant des déplacements significatifs mesurables par GPS». Ainsi, «grâce aux déploiements de réseaux denses d’observations par GPS (Global Positioning System), des séismes lents (SSE pour Slow Slip Events) ont pu être observés le long de nombreuses zones de subduction (par exemple en Nouvelle-Zélande, au Japon, aux Cascades, au Mexique ou encore en Équateur)».

     

    En fait, les séismes lents «correspondent à des phases transitoires de glissement lent asismique des failles de subduction à des profondeurs généralement plus importantes que les grands séismes» et ils «peuvent atteindre des magnitudes importantes (supérieures à 7) et se déclenchent assez régulièrement (typiquement tous les 3 à 4 ans)».

     

    Comme «les mécanismes physiques contrôlant ces glissements lents restent assez mal compris», il est essentiel «de mieux comprendre leur influence sur le comportement des failles et leur impact en termes de risque sismique». On cherche, en particulier, à évaluer «dans quelle mesure les séismes lents sont capables de déclencher un séisme majeur dans la région où ils se produisent».

     

    Pour ce qui concerne le Chili, qui est «l’une des zones de subduction les plus actives sur Terre, avec 3 séismes de magnitude supérieure à 8 depuis 2010», peu de séismes lents y ont été détectés: plus précisément, des glissements lents non récurrents ont été observés «avant l’occurrence des séismes d’Iquique en 2014 (Mw8.2) et de Valparaiso en 2017 (Mw6.9), avec des localisations superficielles sur l’interface de subduction». Cependant, «la proportion de glissement asismique associée à ces événements reste débattue».

     

    Le fait qu'en «dehors de ces deux évènements, aucun séisme lent récurrent n’a été observé, contrairement à la plupart des autres zones de subduction» pourrait s'expliquer par le faible équipement en stations permanentes GPS de certaines régions du Chili, mais, jusqu’à présent, il n’était «pas possible de déterminer si les séismes lents n’étaient pas détectables en raison du faible nombre de station GPS disponible ou s’ils étaient simplement absents de cette zone».

     

    Dans ce contexte, l'étude ici présentée a paré au déficit de stations GPS permanentes en déployant «un réseau de 70 marqueurs GPS qui sont mesurés annuellement depuis 2010». Ces données ont abouti à la mise en évidence d'un «déplacement centimétrique cohérent entre 2014 et 2016 dans la région d’Atacama confirmé par les stations GPS permanentes installées dans la région». Différents calculs, ont permis d'écarter «tout effet lié à des perturbations océaniques, atmosphériques, hydrologiques ou de séismes dans la région».

     

    Au bout du compte, la modélisation «montre que ces observations peuvent être expliquées par un séisme lent profond d’une magnitude équivalente à 6.9 sur une durée supérieure à 1 an». Par ailleurs, «l'analyse d’une station GPS permanente installée depuis 2002 indique que des évènements similaires semblent s’être produits en 2005 et en 2009, ce qui pourrait correspondre à une récurrence de 4 à 5 ans».

     

     


    Tags Tags : , , , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :