• Géophysique: les ondes S ont permis d'apporter une preuve directe que le noyau de notre planète est solide!____¤201810

     

    Une étude, dont les résultats intitulés «Shear properties of Earth’s inner core constrained by a detection of J waves in global correlation wavefield» ont été publiés dans la revue Science, a permis, grâce aux ondes S (*), d'apporter une preuve directe que le noyau de notre planète est solide. 

     

    Indiquons tout d'abord que «les ondes S, ou ondes de cisaillement, causent des mouvements du sol perpendiculaires à leur sens de propagation et ont la particularité de ne pas pouvoir se propager dans les milieux liquides». De ce fait, les ondes S sont «arrêtées par le noyau externe terrestre: une couche d'alliage métallique liquide, située au-dessus du noyau interne (graine solide) de la Terre», mais elles peuvent «traverser le noyau interne par l'interférence d'ondes P, ou ondes primaires».

     

    Cependant, «les ondes S sont si ténues qu'elles ne peuvent être observées directement». A cause de cela «leur détection a été érigée au rang de quête du Graal en séismologie dès les années 1930 et 40, alors que les scientifiques prédisaient pour la première fois l'existence d'un noyau interne solide». Dans ce contexte, l'étude ici présentée a employé «une méthode basée sur les corrélations de champs d'ondes» pour les mesurer.

     

    Concrètement, cette méthode analyse «non pas le signal direct produit par les ondes S», mais repère «les similitudes entre les signaux reçus par deux récepteurs après un tremblement de terre important». Pour se «débarrasser des signaux bruyants», les trois premières heures du sismogramme sont jetées et seules «les 3 à 10 heures qui suivent un séisme conséquent».

     

    Les correspondances relevées ont alors permis de «construire un corrélogramme global, 'une sorte d'empreinte digitale de la Terre'». Ce corrélogramme a ensuite permis d'établir «l'existence des ondes de cisaillement et d'en déduire leur vitesse à l'intérieur du noyau interne». Cette vitesse prouve non seulement que le noyau terrestre interne est solide, «mais également qu'il est plus tendre» que ce que l'on pensait, semblant partager «des propriétés élastiques similaires avec l'or et le platine».

     

     

    Lien externe complémentaire (source Wikipedia)

    (*) Onde sismique

     

     


    Tags Tags : , , , , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :