• Ingénierie: de nouveaux 'cocktails enzymatiques' décomposant la biomasse végétale ont été élaborés, grâce à une approche génomique à haut débit!____¤201411

     

    Une étude, dont les résultats intitulés «Functional Diversity of Carbohydrate-Active Enzymes Enabling a Bacterium to Ferment Plant Biomass» ont été publiés dans la revue PLOS Genetics, a abouti à élaborer de nouveaux 'cocktails enzymatiques' décomposant la biomasse végétale, grâce, pour la première fois, à une approche génomique à haut débit de l'activité de fermentation de la bactérie Clostridium phytofermentans.


     
    Clostridium phytofermentans est «une bactérie récemment isolée du sol forestier, qui fermente les débris végétaux en éthanol et en hydrogène». A la suite de l'analyse de son génome, «intégrant criblage enzymatique, séquençage de l'ARN et mesures de croissance», il est apparu «qu’elle possède une formidable diversité d'enzymes (171 au total) pouvant potentiellement modifier et dégrader les polysaccharides végétaux».

    Du fait que «les plantes sont composées de plusieurs types de polysaccharides, dont chacun est dépolymérisé par différentes enzymes», Clostridium phytofermentans dispose de la spécificités «de décomposer, puis de fermenter une grande diversité de polysaccharides grâce à sa batterie d’enzymes» comme, par exemple, «la cellulose, les xylanes, mannanes, arabinanes et galactanes».

    L'identification des différentes enzymes produites par Clostridium phytofermentans «lorsqu'elle est cultivée sur chacun de ces polysaccharides, a été effectuée «en observant quels gènes sont alors spécifiquement exprimés».

    Après la purification des «56 enzymes les plus exprimées», le rôle de 32 d’entre elles a pu être précisé. Comme «l’action combinée de plusieurs enzymes est souvent nécessaire pour la dégradation d’un polysaccharide», des 'cocktails enzymatiques' ont alors été composés.

    Ce travail, qui «démontre la complexité des stratégies utilisées par les bactéries pour dégrader la biomasse» devrait faciliter à l'avenir «l'ingénierie de mélanges enzymatiques et de micro-organismes modifiés pour la production industrielle de biocarburants et de bioproduits à partir de la biomasse végétale».

     

     


    Tags Tags : , , , , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :