• Ingénierie: un matériau d'électrode nouveau va permettre d'utiliser les condensateurs électrochimiques sur des microsystèmes embarqués autonomes et intelligents!____¤201510

     

    Une étude, dont les résultats intitulés «3D RuO2 Microsupercapacitors with Remarkable Areal Energy» ont été publiés dans la revue Advanced Materials, a abouti élaborer un matériau d'électrode qui permet aux condensateurs électrochimiques de se rapprocher des résultats des batteries, sans pour autant perdre leurs avantages.

     

    Rappelons tout d'abord, que «les micro-supercondensateurs développés depuis une dizaine d'années pour constituer «une alternative intéressante aux micro-batteries en raison de leur puissance élevée et de leur longue durée de vie» n'ont pas trouvé jusqu'ici d'applications concrètes, car «leur faible densité d'énergie, c'est-à-dire la quantité d'énergie qu'ils peuvent emmagasiner sur un volume ou une surface donnés, ne leur permet pas d'alimenter durablement des capteurs ou des composants électroniques».

     

    Désormais, cette situation devrait changer puisque l'étude ici présentée est parvenue «en alliant le meilleur des micro-supercondensateurs et des micro-batteries» à «mettre au point un matériau d'électrode qui permet à ces condensateurs électrochimiques de se rapprocher des résultats des batteries, sans pour autant perdre leurs avantages».

     

    En l'occurrence, cette nouvelle électrode, constituée d'une structure en or extrêmement poreuse dans laquelle de l'oxyde de ruthénium a été inséré, a été «synthétisée par un procédé électrochimique» (notons que ces matériaux onéreux «restent ici utilisables, car la taille des composants est de l'ordre du millimètre carré»).

     

    Comme elle a servi «à fabriquer un micro-supercondensateur d'une densité d'énergie de 0,5 J/cm², soit environ 1000 fois celle des micro-supercondensateurs existants», et donnant «un résultat très proche des caractéristiques des micro-batteries Li-ion actuelles», il apparaît que de tels micro-supercondensateurs avec leur densité d'énergie nouvelle, «leur longue durée de vie, leur forte puissance et leur tolérance aux écarts de température», pourraient «enfin être utilisés sur des microsystèmes embarqués autonomes et intelligents».

     

     

     


    Tags Tags : , , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :