• Médecine: grâce à la technique de 'décellularisation-recellularisation', une patte de rat bio-artificielle a pu être élaborée!____¤201506

     

    Une étude, dont les résultats intitulés «Engineered composite tissue as a bioartificial limb graft» ont été publiés dans la revue Biomaterials, a permis de reconstruire, grâce à la technique de 'décellularisation-recellularisation' une patte de rat bio-artificielle.

     

    Cette technique «consiste à débarrasser l’organe (ou ici le membre) de toutes ses cellules, en le perfusant par des détergents et une succession de lavages» pour n'en conserver que l’architecture, «la matrice extracellulaire, constituée de collagène, d’élastine, de fibronectine, de laminine et de calcium», puis à réinjecter des cellules cultivées en laboratoire à partir de cellules souches sélectionnées «dans cette sorte de moulage inerte, pour aller recoloniser l’organe».

     

    L'objectif de cette manipulation est de pouvoir, dans le futur, «créer un membre de remplacement à partir des propres cellules d’un patient, évitant ainsi le risque de rejet du transplant».

     

    Comme un membre est «fait de tissus composites, c'est-à-dire de différents types cellulaires», des myoblastes ont été injectés dans la patte antérieure, décellularisée afin de reformer de futures cellules musculaires, ainsi que des fibroblastes et des cellules endothéliales pour reconstituer les vaisseaux sanguins, de sorte que «compartiment par compartiment, les cellules ont recolonisé la patte qui, petit à petit, s’est reconstituée».

     

    D'autre part, en appliquant un courant électrique, il est apparu «que le membre avait retrouvé ses capacités de contraction». De plus, lorsque cette bio-patte a été greffée sur un rat adulte amputé, «le sang s’est remis à circuler».

     

    Les prochaines étapes de cette procédure prometteuse, devraient être la régénération de «tous les autres tissus comme l’os, le cartilage, les ligaments et les tissus connectifs» pour aboutir un jour à son application «aux membres humains à partir de réels patients».

     

     


    Tags Tags : , , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :