• Médecine: l'allaitement de 3 à 12 mois réduirait sensiblement le risque de développer chez l'adulte des inflammations chroniques!____¤201404

     

    Une étude, dont les résultats ont été publiés dans la revue Proceedings of the Royal Society B, a permis de mettre en évidence qu'un allaitement de 3 à 12 mois réduirait sensiblement le risque de développer chez l'adulte des inflammations chroniques mises en cause dans de nombreuses pathologies dont les maladies cardiovasculaires.

    Cette recherche a porté sur l'analyse d'un échantillon de 7.000 «jeunes adultes de 24 à 32 ans originaires de différents milieux sociaux et a inclus des enfants issus de mêmes parents pour éliminer l'impact socio-économique».

    Elle a établi «un lien 'significatif' entre un allaitement de courte durée ou un petit poids de naissance et des niveaux élevés de protéine C réactive (CRP), un marqueur de l'inflammation», dans ces échantillons de sang.

    La CRP, qui «est une protéine synthétisée principalement par le foie», joue «un rôle important dans les réactions inflammatoires». Or il est apparu qu'un allaitement «de 3 à 12 mois est lié à une baisse de la concentration sanguine de CRP de l'ordre de 20 à 30% par comparaison aux personnes n'ayant pas été allaitées».

    De plus, il a été également déterminé «que chaque livre de poids de naissance (environ 450 grammes) supplémentaire était liée à une baisse de la concentration de CRP de 5%».

    Comme «les effets de l'allaitement seraient 'identiques ou supérieurs' à ceux des médicaments dans la réduction des niveaux de CRP chez les jeunes adultes», recommander l'allaitement pourrait conduire à diminuer «un facteur important de risque de maladie cardiovasculaire à l'âge adulte».

     


    Tags Tags : , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :