• Médecine: le rôle clé de l'ARN 7SK, un ARN non-codant, dans l’activation des gènes de réponse au stress et la survie cellulaire, a été mis en évidence!____¤202104

     

    Une étude, dont les résultats intitulés «The 7SK/P-TEFb snRNP controls ultraviolet radiation-induced transcriptional reprogramming» ont été publiés dans la revue Cell Reports, a permis de mettre en évidence le rôle clé de l'ARN 7SK, un ARN non-codant (ARNnc), dans l’activation des gènes de réponse au stress et la survie cellulaire.

     

    Relevons tout d'abord que la fonction de l’ARN 7SK, «consiste à piéger et ainsi inactiver un facteur clé de la transcription par l’ARN polymérase II, le facteur positif d’élongation de la transcription (P-TEFb)», qui «est composé de la protéine kinase CDK9 et d’une cycline T», l’activité kinase de ce complexe étant indispensable «pour la synthèse des ARN messagers (ARNm) par l’ARN polymérase II (ARN pol II)».

     

    P-TEFb «permet de libérer l’ARN polymérase II 'en pause', bloquée à proximité du promoteur, pour qu’elle puisse entrer en phase d’élongation productive et poursuivre la transcription du gène». Alors que «dans les cellules humaines, environ 50% de P-TEFb est retrouvé sous forme inactive, séquestré au sein d’une RiboNucleoParticule (RNP) contenant l’ARN 7SK et les protéines LARP7, MePCE et HEXIM», au sein de cette RNP 7SK/P-TEFb, «l’ARN 7SK sert de plateforme structurale permettant l’agencement des différentes protéines et l’inactivation de la kinase CDK9».

     

    Comme «le rôle de la dissociation rapide de la RNP 7SK/P-TEFb dans la réponse au stress restait encore à clarifier», une lignée cellulaire humaine dépourvue d’ARN 7SK a été générée, dans le cadre de l'étude ici présentée, en utilisant le système CRISPR/Cas9 «pour évaluer sans ambiguïté la fonction de la RNP 7SK/P-TEFb et son impact sur la transcription». Ces cellules n'accumulant que la forme active de P-TEFb sont «incapables d'augmenter l'activité de P-TEFb en réponse à un stress».

     

    Il est alors apparu que, dans des conditions de culture normales, «l'absence de l’ARN 7SK n'a qu'un impact modeste sur la transcription par l’ARN pol II, sans conséquences détectables sur la prolifération cellulaire» tandis que, après induction de dommages à l'ADN par la lumière ultra-violette (UV), «les cellules dépourvues de 7SK présentent une réponse transcriptionnelle défectueuse et une viabilité fortement réduite».

     

    Ainsi, «en l'absence de 7SK, l'activation de gènes-clés de réponse au stress est fortement compromise et les cellules présentent une sensibilité accrue aux radiations». En outre, la RNP 7SK/P-TEFb est «nécessaire à la libération rapide et synchrone des ARN pol II en pause, générant une vague d'élongation dans les gènes actifs», un mécanisme qui «permettrait à l’ARN pol II de détecter les dommages à l'ADN induits par les UV».

     

    Au bout du compte, toutes ces données «démontrent que la principale fonction de la RNP 7SK/P-TEFb est d’orchestrer une réponse transcriptionnelle efficace suite à un stress, destinée à protéger les cellules». Cette étude faite sur des cellules humaines dans le prolongement d'observations réalisées chez la souris pour un autre ARN (l’ARN B2) , confirme «l’importance des ARN non-codants dans la régulation de l’activité transcriptionnelle suite à un stress cellulaire».

     

     


    Tags Tags : , , , , , , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :