• Médecine: une méthode microfluidique, pour analyser rapidement des dizaines de milliers de cellules uniques, a été élaborée!____¤201709

     

    Une étude, dont les résultats intitulés «Single-cell deep phenotyping of IgG-secreting cells for high-resolution immune monitoring» ont été publiés dans la revue Nature Biotechnology, a permis de mettre au point une méthode microfluidique afin d'analyser rapidement des dizaines de milliers de cellules uniques. Simple à mettre en œuvre et industrialisable, cette technique est capable de tester la fonctionnalité et l'affinité des anticorps produits pour chaque cellule.

     

    Notons tout d'abord qu'après l'inoculation d’un vaccin, «de nombreuses cellules vont être sélectionnées pour produire des anticorps, éléments clés dans la réponse immunitaire». Ce processus est complexe, car, d'un part, les anticorps sont nombreux («il en existe plusieurs dizaines de milliers») et, d'autre part, «il existe de multiples versions d’un même anticorps, à l’efficacité différente». De plus, «cette population d’anticorps évolue et mature au cours du temps».

     

    Jusqu'ici, il était «inimaginable» de pouvoir «suivre l’évolution de cette population en temps réel», car «les analyses faites pour observer ces phénomènes étaient soit tellement longues que l’analyse était en décalage par rapport à l’évolution de la réponse 'anticorps', soit se cantonnaient à calculer une moyenne qui s’affranchit des variations et des informations plus qualitatives sur la fonction et l’affinité des anticorps».

     

    Dans ce contexte, l'étude ici présentée propose un dispositif qui est en mesure «de suivre quotidiennement pendant plusieurs semaines l’évolution d’une population de cellules et les anticorps qu’elles produisaient (500000 cellules ont ainsi été analysées)». Ce test, «extrêmement facile à mettre en œuvre et industrialisable», consiste «à enfermer des cellules uniques dans des gouttelettes et à analyser leurs propriétés par fluorescence».

     

    Au bout du compte, cette avancée pourrait permettre «de comprendre le rôle des cellules productrices d’anticorps dans certaines maladies (allergies, maladies autoimmunes) ou d’aider au développement de vaccins». En outre, il a été envisagé d'effectuer, à partir du même dispositif, d’autres types d’analyse pour suivre l'évolution de cellules cancéreuses.

     

     


    Tags Tags : , , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :