• Neurologie: l’illusion de Charpentier, prouve que, comme les voyants, des aveugles écholocateurs disposent d'un véritable sens capable d’influer sur les autres sens!____¤201501

     

    Une étude, dont les résultats intitulés «The Size-Weight Illusion Induced Through Human Echolocation» ont été publiés dans la revue Psychological Science, met en évidence la puissance de l’écholocation, grâce à un phénomène appelé l’illusion de Charpentier, en prouvant que, comme les voyants, des aveugles écholocateurs peuvent se tromper sur le poids d’un objet dès lors qu’ils en éprouvent la taille.

     

    Rappelons tout d'abord que «depuis les années 1940, les scientifiques ont décrit comment certains humains perçoivent l’écho des sons qu’ils produisent» en faisant claquer leurs doigts ou leur langue. Ainsi, les plus performants des aveugles peuvent, «en captant le temps de latence, la nature de l’écho, son intensité», déterminer «la taille, la distance, la forme ou la texture d’objets placés devant eux».

     

    Rappelons également qu'en 1891, «le physicien français Augustin Charpentier a montré que notre vision influençait notre perception du poids», car «soumis à deux objets de même masse, mais de taille différente», nous avons toujours le sentiment «que le plus grand est le plus léger».

     

    Dans l'étude ici présentée, six aveugles et quatre voyants ont été sélectionnés. Trois des aveugles maîtrisaient l’écholocation et les trois autres ne la maitrisaient pas.

     

    Ces personnes ont été soumises au test suivant: «au moyen d’une poignée reliée à une poulie, tous devaient juger du poids de cubes de même masse, mais de trois tailles différentes (15cm de côté, 35 cm, 55 cm)», après que les voyants aient pu voir les objets et les aveugles, les 'cliquer'.

     

    Il est ainsi apparu que «les aveugles non écholocateurs sont restés imperméables à la fameuse illusion», puisque, pour eux, «les trois boîtes pesaient le même poids», alors que les voyants et écholocateurs sont tombés dans le «piège de Charpentier».

     

    Certes, les écholocateurs se sont trompés «un peu moins que les voyants, sans doute parce que la perception est moins précise» et que «les aveugles apprécient mieux le poids des objets», mais «la différence reste importante», ce qui suggère bien que l'écholocation n'est pas seulement «un outil de localisation, mais un véritable sens», capable «d’influer sur les autres sens».

     

     


    Tags Tags : , , , , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :