• Neurologie: la localisation des aires du langage dans le cerveau est indépendante du fait d'être droitier ou gaucher, sauf pour une très faible fraction de gauchers!____¤201407

     

    Une étude, dont les résultats ont été publiés dans la revue Plos One, a permis de montrer, grâce à l'exploitation d'une grande base de données psychométriques et d'imagerie cérébrale, «que la localisation des aires du langage dans le cerveau est indépendante du fait d'être droitier ou gaucher, sauf pour une très faible fraction de gauchers dont l'hémisphère droit est dominant à la fois pour les activités manuelles et pour le langage».

     

    De nombreuses études ont montré que chez l'espèce humaine qui est «la seule chez laquelle on observe une asymétrie du comportement moteur fortement majoritaire» («90% de la population utilise préférentiellement la main droite et 10% la main gauche»), l'hémisphère gauche est dominant pour le langage dans 90% des cas, comme pour le comportement moteur.

     

    Afin de savoir si les 10% de gauchers de la population correspondent «au 10% des individus dont le langage est situé dans l'hémisphère droit du cerveau», l'étude ici présentée a porté sur «un large échantillon de participants (297) très fortement enrichi en gauchers (153)».

     

     

    Ces participants ont «subi une IRM fonctionnelle alors qu'ils effectuaient des tests de langage». A partir des images obtenues trois types de latéralisation pour le langage ont été identifiées: «'typique' avec un hémisphère gauche dominant (présent chez 88% des droitiers et 78% des gauchers), 'ambilatéral' sans hémisphère clairement dominant (présent chez 12% des droitiers et 15% des gauchers), 'très atypique' avec un hémisphère droit dominant (présent uniquement chez 7% des gauchers)».

     

    L'analyse statistique de cette distribution a alors mis en lumière «que la concordance entre l'hémisphère dominant pour les activités manuelles et celui pour le langage se fait au hasard, sauf pour une petite fraction de la population (moins de 1%) pour laquelle l'hémisphère droit est dominant à la fois pour le langage et pour la main», ce qui montre, par conséquent, «qu'il n'est pas possible de déterminer l'hémisphère dominant pour le langage en connaissant seulement la préférence manuelle d'un individu».

     

     


    Tags Tags : , , , , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :