• Paléontologie: l'analyse de plusieurs fossiles, exhumés entre les années 60 et 80, permet d'avoir une idée des animaux qui parcouraient l'est de l'Europe il y a 2 millions d'années! ____¤202008

     

    Une étude, dont les résultats intitulés «Early Pleistocene fauna of the Olteţ River Valley of Romania: Biochronological and biogeographic implications» sont publiés dans la revue Quaternary International, a permis, grâce à une nouvelle analyse de plusieurs fossiles exhumés entre les années 60 et 80, de se faire une idée des animaux qui parcouraient l'est de l'Europe il y a 2 millions d'années.

     

    Relevons tout d'abord qu'à cette époque la Terre venait d'entrer dans le Pléistocène en subissant des bouleversements climatiques: plusieurs glaciations se sont enchaînées et les glaciers sont descendus «jusqu'au 40e parallèle (au niveau du Portugal au nord et de la pointe de l'Argentine au sud)».

     

    C'est aussi la période au cours de laquelle les premiers Homo ont atteint l'Europe après avoir quitté l'Afrique. Ceux-ci ont alors pu voir des singes terrestres géants, des girafes à cou court, des rhinocéros et des tigres à dent de sabre. En effet, les restes de ces genres d'animaux «ont été trouvés au centre de la Roumanie, sur le site de Grăunceanu, un des sites de fouilles les plus riches de l'Europe de l'Est».

     

    L'analyse de ces restes a débuté en 2012 et a permis de mettre en lumière «une faune très diverse» comportant «plusieurs animaux qui n'ont jamais été clairement identifiés dans cette zone, et qui n'existent plus en Europe». Cette analyse a, en outre, «révélé la présence d'autres espèces similaires à certains animaux modernes comme des élans, des bisons, des cerfs ou encore des chevaux ou des cochons, entre autres».

     

    D'autre part, cette étude confirme «la présence d'un petit mammifère, aujourd'hui le plus braconné au monde», puisque «les scientifiques supposaient que des pangolins étaient présents à l'est de l'Europe»: finalement ce sont des fossiles de l'espèce Manis cf. hungarica qui ont été identifiés. Cette espèce «aurait mesuré une dizaine de centimètres de long et aurait eu les caractéristiques à la fois des pangolins africains et asiatiques (ces espèces sont séparés en deux sous-familles: les Marinae et les Smutsiinae».

     

     


    Tags Tags : , , , , , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :