• Paléontologie: la découverte en Nouvelle-Zélande des restes, datés de 55 à 60 millions d'années, du plus vieux manchot répertorié, montre qu'il avait la taille d'un homme! ____¤201712

     

    Une étude, dont les résultats intitulés «A Paleocene penguin from New Zealand substantiates multiple origins of gigantism in fossil Sphenisciformes» ont été publiés dans la revue Nature Communications, rapporte la découverte en Nouvelle-Zélande des restes, datés de 55 à 60 millions d'années, du plus vieux manchot répertorié qui avait la taille d'un homme.

     

    Dénommé Kumimanu biceae, ce Sphenisciforme (*) préhistorique provient d'une plage d'Otago, sur l'île du sud, «connue pour abriter de nombreux fossiles d'oiseaux». Son squelette «est loin d'être complet» puisqu'il comporte des morceaux d'un fémur et d'humérus.

     

    Néanmoins ces os fossilisés, qui ont été extraits du roc où ils étaient complètement enfermés, sont suffisants pour «évaluer sa taille à un mètre soixante-dix pour une bonne centaine de kilos», ce qui fait de ce manchot «l'un des plus gros connus même s'il n'égale pas le record de Palaeeudyptes klekowskii qui frisait les deux mètres».

     

    Cette découverte démontre «que les manchots ont rapidement atteint une grande taille après leur diversification» en évoluant probablement «à partir d'un oiseau qui a perdu sa capacité à voler et qui s'est adapté au milieu marin»: en fait, ces premiers manchots «fréquentaient plutôt les mers chaudes comme leurs descendants, les manchots des Galapagos qu'on retrouve jusqu'à l'équateur», alors que «l'adaptation au froid de certaines espèces a été acquise secondairement».

     

     

    Lien externe complémentaire (source Wikipedia)

    (*) Sphenisciformes

     

     


    Tags Tags : , , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :