• Paléontologie: la présence de fragments de protéines relativement peu dégradés, dans des microorganismes fossilisés il y a presque 2 milliards d’années, a été détectée!____¤201606

     

    Une étude, dont les résultats intitulés «Molecular preservation of 1.88 Ga Gunflint organic microfossils as a function of temperature and mineralogy» ont été publiés dans la revue Nature Communications, a permis d'identifier, pour la première fois, la présence de fragments de protéines relativement peu dégradés dans des microorganismes fossilisés il y a presque 2 milliards d’années dans la formation Gunflint, qui est un ensemble de roches sédimentaires s’étendant du Minnesota à l’Ontario.

     

    Ces plus anciens restes de protéines retrouvés dans des microfossiles organiques sont datés de 1,88 milliard d’années. Les signatures moléculaires ont été analysées en fonction de l'histoire diagénétique de ces fossiles. Au moyen de XANES *, les données provenant des microfossiles collectées in situ ont été comparées aux données correspondant à des micro-organismes modernes. Il est ainsi apparu que, malgré des températures diagénétiques de ~ 150-170 ° C déduite à partir des données Raman, les signatures moléculaires de certains microfossiles organiques ont été extraordinairement bien préservées.

     

    De la sorte, cette étude, qui «montre que des molécules issues du vivant, pourtant considérées comme fragiles, peuvent être préservées au sein de roches très anciennes», amène à penser qu’il sera possible à terme «de reconstituer la nature chimique des plus anciennes formes de vie sur Terre, à partir de leurs restes fossiles».

     

    Lien externe complémentaire (source Wikipedia)

    * XANES

     

     

     


    Tags Tags : , , , , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :