• Paléontologie: un Tyrannosaurus rex pouvait au moins se déplacer à une vitesse comprise entre 4 et 8 kilomètres par heure!____¤201602

     

    Une étude, dont les résultats intitulés «A tyrannosaur trackway at Glenrock, Lance Formation (Maastrichtian), Wyoming» font l'objet d'une publication dans la revue Cretaceous Research, a permis de confirmer qu'un Tyrannosaurus rex pouvait au moins se déplacer à une vitesse comprise entre 4 et 8 kilomètres par heure.

     

    Rappelons tout d'abord que l'une des manières d'évaluer les capacités des dinosaures consiste à estimer leur vitesse de déplacement à partir de «la profondeur des empreintes fossilisées dans un sol très meuble ainsi que les espacements entre les pas des animaux» au moyen «de formules mathématiques issues de la physique».

     

    En ce qui concerne le Tyrannosaurus rex, dont seulement quelques dizaines de squelettes ont été retrouvés, il existe de beaucoup plus rares pistes montrant des traces de pas. L'une d'entre elle, «étudiée à partir de 2011 en Colombie-Britannique, une province du Canada située sur sa côte ouest» a conduit à la conclusion qu'il s’agissait «de trois T-Rex marchant côte à côte avec des vitesses estimées entre 6,5 et 8,5 kilomètres par heure».

     

    Pour sa part, l'étude ici présentée s'est penchée sur «une autre piste découverte récemment dans la formation Lance dans le Wyoming (USA)», matérialisée dans du grès par «trois empreintes de pas d’un grand théropode qui a marché sur le sol boueux d’un rivage il y a 66 millions d’années».

     

    Plus précisément, il a été possible «d’en déduire qu’elles ont bien été laissées par un dinosaure carnivore, car on voit nettement avec l’une de ces empreintes, les traces laissées par trois orteils dirigés vers l’avant et un vers l’arrière». De plus, la taille des empreintes indique «clairement que l’on est en présence d’un grand dinosaure» et les «archives géologiques du Crétacé dans cette région du Canada» laissent penser «que seul un T-Rex, ou encore un Nanotyrannus lancensis (que certains chercheurs pensent en fait être un Tyrannosaurus rex juvénile) a pu en être l’auteur».

     

    Les équations de la biomécanique, «en se basant sur leurs tailles et les distances les séparant», amènent à conclure «que l’animal était haut d’environ 1,5 à 2 mètres au niveau de ses hanches et qu’il devait se déplacer à une vitesse comprise entre 4,5 et 8 kilomètres par heure». Soulignons, cependant pour terminer que, même si on retrouve «des vitesses comparables à celles précédemment évaluées», il est bien sûr «impossible d’en déduire qu’il s’agit là de la vitesse maximale de déplacement d’un T-Rex».

     

     

     


    Tags Tags : , , , , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :